Fribourg vers un accord avec Airbnb

TourismeFribourg est le second canton après Zoug à être en passe de trouver une convention sur la taxe de séjour.

Airbnb est une plateforme américaine de réservation d'hébergements. (Photo d'illustration)

Airbnb est une plateforme américaine de réservation d'hébergements. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Union fribourgeoise du tourisme est en passe de finaliser un accord avec la plate-forme américaine de réservation d'hébergements Airbnb concernant l'encaissement de la taxe de séjour. Fribourg sera le deuxième canton suisse après Zoug à disposer d'une telle convention.

«Les négociations ont été relativement dures et longues, avec plus d'une année de discussions», a déclaré mercredi à Radio Fribourg Pierre-Alain Morard, directeur de l'Union fribourgeoise du tourisme. L'accord, qui entrera en vigueur le 1er avril, est actuellement en phase de finalisation juridique.

«Nous souhaitions mettre tout le monde sur le même pied d'égalité et Airbnb en fait partie», a souligné Pierre-Alain Morard. La plate-forme prélèvera les taxes de séjour auprès de ses clients et les versera ensuite au canton, précise Radio Fribourg. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2018, 19h56

Articles en relation

La Ville de Paris met en demeure Airbnb

France Les autorités parisiennes exigent de plusieurs plates-formes de location en ligne de se mettre en conformité avec une récente obligation de s'enregistrer. Plus...

Berne se penche sur la sous-location sur internet

Suisse La notion de logement de vacances, tel que pratiqué par des plateformes comme Airbnb, sera revu sous l'angle du droit du bail. Plus...

Taxe de séjour: Airbnb tient son premier accord

Suisse Airbnb percevra dès le 1er juillet une taxe de séjour pour Zoug Tourisme. Il s'agit du premier accord de ce type en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...