La Suisse présente la candidature de Jean Ziegler à l'ONU

Droits humainsLa Suisse a proposé que le Conseil des droits de l'homme élise le sociologue et ancien professeur genevois Jean Ziegler pour trois ans comme expert du comité consultatif, nouveau poste créé à l'ONU.

Jean Ziegler a toujours bénéficié à l'ONU du soutien des pays du tiers monde.

Jean Ziegler a toujours bénéficié à l'ONU du soutien des pays du tiers monde. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse a présenté la candidature de Jean Ziegler pour un nouveau poste à l'ONU.

Dans une lettre adressée en juillet à toutes les ambassades à Genève, elle a proposé que le Conseil des droits de l'homme l'élise pour trois ans comme expert du comité consultatif.

Dans sa lettre, la Suisse défend l'expérience et l'engagement du professeur genevois notamment comme rapporteur de l'ONU sur le droit à l'alimentation de 2000 à 2008. L'élection est prévue lors de la prochaine session du Conseil des droits de l'homme, en septembre à Genève.

«Comme expert renommé avec une excellente connaissance des droits économiques, sociaux et culturels, le professeur Jean Ziegler a toujours démontré une réelle indépendance d'esprit. C'est une personnalité qui a la capacité de promouvoir activement les droits humains à la fois dans la société civile et la communauté internationale», affirme la mission permanente de la Suisse à Genève.

«Le travail n'est pas terminé»

Infatigable, le sociologue de 79 ans a déjà été membre du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme pendant quatre ans, de 2008 à 2012. Une réélection est possible après un an d'interruption.

«Quand tu connais les victimes, tu te mobilises», a affirmé mardi Jean Ziegler, en confirmant sa candidature. «Le travail n'est pas terminé pour une déclaration ou une convention sur les droits des paysans et sur l'élimination du noma comme violation du droit à l'alimentation», a-t-il expliqué.

«Je crois profondément que les droits économiques et sociaux sont une arme vraiment efficace pour lutter contre la faim et la misère qui touche près d'un milliard d'êtres humains», a poursuivi Jean Ziegler. «Malgré les critiques, il vaut la peine d'utiliser les instruments du Conseil des droits de l'homme», a-t-il indiqué.

Les 18 experts du comité consultatif font des recommandations au Conseil des droits de l'homme. Ils sont indépendants, même si un pays doit présenter leur candidature. Jean Ziegler a toujours bénéficié à l'ONU du soutien des pays du tiers monde et son élection ne semble pas faire de doute.

Protestation d'UN Watch

Par contre, l'ONG UN Watch a dénoncé mardi dans un communiqué «un scandale» et elle a demandé à la Suisse de retirer la candidature de Jean Ziegler et aux autres pays de s'y opposer.

«Lorsque Kadhafi violait les femmes et les filles en Libye, comme récemment documenté, Jean Ziegler était occupé à faire la promotion du dictateur libyen comme héros des droits de l'homme», a déclaré Hillel Neuer, directeur exécutif d'Un Watch, une ONG pro-israélienne accréditée à l'ONU.

«Pourquoi la Suisse, qui affirme défendre les droits de l'homme, ressuscite-t-elle la carrière onusienne moribonde de cette fripouille?», interroge Hillel Neuer, en accusant la Suisse d'avoir diffusé des données biographiques incomplètes et trompeuses de Jean Ziegler.

L'ONG accuse une nouvelle fois le sociologue suisse d'avoir soutenu la création du prix Kadhafi pour les droits de l'homme. «C'est de la totale diffamation due au rapport très sévère que j'ai publié en 2002 sur le droit à l'alimentation dans les territoires palestiniens occupés», a réagi Jean Ziegler. Il ne veut toutefois pas porter plainte contre ce qu'il considère comme des calomnies de l'ONG, estimant que «ce serait l'honorer». (ats/nxp)

Créé: 13.08.2013, 16h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...