La Suisse, pays le plus sûr selon une étude des risques

Classement mondialEnvironnement, santé, droits humains, sécurité: la Suisse possède tous ces atouts et figure en tête d'un classement mondial.

Le classement avec en vert plus clair les pays les plus sûrs: pour la plupart en Europe, avec le Canada et la Nouvelle-Zélande.

Le classement avec en vert plus clair les pays les plus sûrs: pour la plupart en Europe, avec le Canada et la Nouvelle-Zélande.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur l'échelle des risques, la Suisse fait figure de paradis et se classe pour la seconde année consécutive au premier rang des pays les plus sûrs tant par son environnement, la santé de ses habitants que des droits humains ou de la sécurité. C'est ce que révèle le Global Risk Profile (GRP) dans la seconde édition de son indice ESG (ESGI).

Bien que l’Europe présente la meilleure performance régionale (25.6), devançant largement l’Océanie (40.1), l’Amérique du Sud (40.5), l’Asie (47.1) et l’Afrique (58.1), il s’agit également de la seule région en déclin par rapport à l’année précédente, faisant ainsi baisser la moyenne mondiale.

Recul de la Chine et de la Turquie

Déjà classée première sur 177 pays et territoires dans l’édition 2018, la Suisse confirme cette année sa position sur la première marche du podium, suivie par le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande. Bien que l’Allemagne ait gagné un rang en se hissant de la 8e à la 7e place, un léger déclin dans le sous-indice droits humains a affecté son score général. La France a récemment adopté une loi pionnière relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre concernant les conditions de fabrication des produits. Pour le GRP, «les entités concernées par la loi gagneraient à prioriser leurs efforts sur les tierces parties opérant dans des juridictions à risques ESG, telles que la Turquie, classée 105e, et la Chine, classée 106e». La Turquie et la Chine représentent d’importants partenaires commerciaux, aussi bien en termes d’importations que d’exportations. Avec un recul dans leurs positions relatives de 7 et 4 rangs respectivement, une tendance négative se profile.

L’indice ESG (ESGI) mesure les enjeux liés à trois domaines majeurs: l’environnement (30%), les droits humains (50%) et la santé & sécurité des personnes (20%). Comprenant 45 variables, la seconde édition de l’indice ESG offre un score de risque sur une échelle allant de 0 à 100, où 0 représente le risque le plus faible et 100 le risque le plus élevé. La Suisse obtient l'indice le plus faible (13,62).

Créé: 04.12.2019, 16h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...