La Suisse orientale veut un siège au Conseil fédéral

PolitiqueLe prochain siège vacant au gouvernement doit aller à la Suisse orientale, selon les revendications des cantons concernés.

Eveline Widmer-Schlumpf était la dernière représentante de la Suisse orientale au Conseil fédéral.

Eveline Widmer-Schlumpf était la dernière représentante de la Suisse orientale au Conseil fédéral. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est la revendication que les exécutifs des sept cantons concernés ont transmise mercredi à St-Gall aux représentants des partis gouvernementaux. La Suisse orientale n'est plus représentée au Conseil fédéral depuis le départ de la Grisonne Eveline Widmer-Schlumpf, à la fin 2015.

Le prochain ou la prochaine ministre élu(e) par l'Assemblée fédérale devra venir des cantons de St-Gall, Thurgovie, Schaffhouse, des deux Appenzells, de Glaris ou des Grisons, estime la Conférence des gouvernements de Suisse orientale (ORK). Cette dernière l'a fait savoir au président de l'UDC Albert Rösti, à la vice-présidente du PS Barbara Gysi, au vice-président du PLR Andrea Caroni et au président du PDC Gerhard Pfister.

La réunion entre l'ORK et les quatre dirigeants des partis gouvernementaux s'est déroulée à la veille de l'ouverture de la foire agricole Olma, à St-Gall, indique à l'ats le président de l'ORK Benedikt Würth. Ce dernier confirme une information révélée par le St. Galler Tagblatt.

La Constitution fédérale exige une représentation adéquate des régions géographiques et linguistiques au Conseil fédéral, rappelle M. Würth. Lors de la prochaine vacance au gouvernement, l'ORK contactera des candidat(e)s possibles pour leur affirmer son soutien. En décembre dernier, un troisième Romand a été élu à l'exécutif, Guy Parmelin, pour succéder à Eveline Widmer-Schlumpf.

Outre le Vaudois et ses collègues neuchâtelois Didier Burkhalter et Fribourgeois Alain Berset, les quatre Alémaniques siégeant au Conseil fédéral viennent des cantons de Berne (Johann Schneider-Ammann et Simonetta Sommaruga), d'Argovie (Doris Leuthard) et de Zurich (Ueli Maurer). Aucun italophone ne siège au Conseil fédéral depuis le départ de Flavio Cotti, en 1999. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2016, 15h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Niki Lauda
Plus...