Un Vaudois interpellé à Bali avec du cannabis

IndonésieUn citoyen suisse a été interpellé sur l'île de Bali avec 30 grammes de cannabis dans ses bagages. Le DFAE est au courant du dossier. Il s'agirait d'un Vaudois.

Les six détenus étrangers ont été exhibés lors d'une conférence de presse à Bali.

Les six détenus étrangers ont été exhibés lors d'une conférence de presse à Bali. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Suisse a été arrêté le 4 novembre en Indonésie. Selon plusieurs médias, les autorités lui reprochent d'avoir voulu introduire du cannabis sur l'île de Bali. Le DFAE a confirmé mercredi l'arrestation. Selon «20 Minutes», le suspect viendrait de Lausanne.

L'homme aurait été interpellé avec 30 grammes de cannabis dans ses bagages. Cinq autres étrangers arrêtés pour trafic de drogue ont été montrés mercredi lors d'une conférence de presse à Bali. Le pays a l'une des lois les plus strictes en matière de stupéfiants.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a connaissance du cas du Suisse. La représentation helvétique à Jakarta est en contact avec les autorités locales et assiste ce compatriote dans le cadre de la protection consulaire. Eu égard à la protection des données, le DFAE ne donne pas davantage de détails. (ats/nxp)

Créé: 18.12.2019, 18h15

Articles en relation

Un 2e Français condamné à mort pour trafic de drogue

Indonésie Un deuxième Français est dans le couloir de la mort en Indonésie. Il avait été arrêté avec trois kilos d'ecstasy, d'amphétamines et de ketamine dissimulés dans une valise. Plus...

Un résident suisse écope de 5 ans de prison

Indonésie Un Polonais habitant près de Lausanne a été reconnu coupable d'avoir rencontré des rebelles indépendantistes, jeudi, en Indonésie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...