La Suisse interdit la vente des véhicules de VW suspects

Scandale VolkswagenLa Confédération a interdit vendredi la commercialisation de véhicules du groupe allemand qui présentent des moteurs truqués.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse est ainsi le premier pays à prononcer une telle mesure. L'interdiction ne concerne pas les voitures déjà mises en circulation. Ces dernières pourront continuer de rouler, a indiqué vendredi soir l'Office fédéral des routes (OFROU) dans un communiqué.

L'OFROU comptabilise 180'000 véhicules potentiellement équipés de moteur diesel à dispositif trompeur en Suisse. Il s'agit de modèles des marques Audi, Seat, Skoda et Volkswagen, construits entre 2009 et 2014. Les voitures susceptibles d'être touchées par ce scandale possèdent des moteurs diesel de type 1,2TDI, 1,6TDI et 2.0TDI.

Il est question des exemplaires EUR05. Les moteurs EUR06 ne sont pas concernés. Le prochain pas pour l'OFROU sera d'identifier précisément les véhicules concernés par cette affaire. (ats/nxp)

Créé: 25.09.2015, 19h30

Articles en relation

Matthias Müller nommé directeur général de Volkswagen

Allemagne Le directeur de Porsche prend la tête du groupe Volkswagen après la démission de Martin Winterkorn. Plus...

Le salon de Francfort terni par l'affaire Volkswagen

Marché automobile Le salon de Francfort a accueilli au total 920'000 visiteurs. Suite à l'éclatement de l'affaire Volkswagen, le président de la manifestation a appelé la presse à ne pas faire d'amalgame. Plus...

Enquête conjointe d'Etats américains sur Volkswagen

Industrie automobile Les investigations vont porter sur les informations fournies aux clients par le constructeur sur ses modèles diesel. Plus...

Discrédité, Volkswagen se choisit un nouveau patron

Allemagne Poussé à la démission suite au scandale des moteurs truqués, Martin Winterkorn devrait être remplacé par le chef de Porsche Matthias Müller. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...