La Suisse accepte 50 recommandations et en refuse quatre

Droits humains La Suisse a refusé quatre recommandations émises par le Conseil des droits de l'homme, réuni à Genève, et donnera sa réponse d'ici la prochaine session en mars 2013 sur 86 autres propositions.

Le Conseil des droits de l'homme en réunion à Genève. (Image: www.un.org)

Le Conseil des droits de l'homme en réunion à Genève. (Image: www.un.org) Image:

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse a accepté mercredi, devant le Conseil des droits de l'homme réuni à Genève, 50 recommandations présentées par d'autres Etats. Elle en a refusé quatre et donnera sa réponse d'ici la prochaine session en mars 2013 sur 86 autres propositions.

Au terme de l'examen de son deuxième rapport périodique devant le Conseil des droits de l'homme, entamé lundi, la Suisse a rejeté d'emblée les demandes de ratifier la convention de l'ONU sur les droits des travailleurs migrants et d'élaborer une loi interdisant toute organisation incitant au racisme.

Berne a aussi refusé de lever l'interdiction sur la construction de minarets et de mettre en oeuvre une législation uniforme en Suisse sur la "justiciabilité" des droits économiques, sociaux et culturels.

La Suisse a accepté de ratifier les Conventions de l'ONU sur les droits des handicapés et les disparitions forcées, d'intensifier ses efforts contre le racisme, l'intolérance et la xénophobie, de travailler à une meilleure intégration des étrangers.

La Suisse s'est aussi engagée à réduire les inégalités salariales entre hommes et femmes sur le marché du travail, à renforcer la lutte contre la traite des êtres humains, contre l'exploitation sexuelle ainsi que les violences domestiques.

Consultations d'ici mars

«Les domaines à améliorer sont connus et font l'objet d'une discussion publique», a commenté l'ambassadeur Claude Wild, chef de la division sécurité humaine au Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) devant les membres du Conseil de l'ONU.

«Sur 140 recommandations, la Suisse peut en accepter d'ores et déjà 50; 86 autres restent ouvertes à ce stade pour une décision par le gouvernement d'ici le mois de mars après discussion avec les départements concernés et la consultation des 26 cantons. Il est clair que quatre autres ne rencontreront pas d'approbation interne», a affirmé M. Wild.

(ats/nxp)

Créé: 31.10.2012, 12h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...