Wikipédia fait de la prison en Suisse

Première mondialeOffrir à des détenus privés d’internet un accès illimité à Wikipédia? L’expérience a été menée en première mondiale dans une prison neuchâteloise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’encyclopédie libre passe derrière les barreaux. Dans la prison de Gorgier (NE), 18 détenus peuvent consulter Wikipédia depuis leurs ordinateurs. Comme ils n’ont pas accès à internet depuis leurs cellules, c’est une version hors-ligne du célèbre site collaboratif qui a été installée sur leurs machines.

«Les retours que nous avons sont positifs», se réjouit Chantal Ebongué, directrice administrative de Wikimedia CH.

«Nous tentons de favoriser tout ce qui permet de soutenir la formation des personnes détenues», explique pour sa part Raphaël Brossard, directeur du pénitencier neuchâtelois dans les colonnes de L’Express/L’Impartial.

Aucune censure

Wikipédia ne risque-t-il pas d’alimenter les plans d’évasion des prisonniers? Les autorités pénitentiaires neuchâteloises ne le croient pas. Elles n’ont demandé aucune censure des articles mis à disposition des détenus.

L’expérience pourrait être étendue à d’autres prisons, y compris pour mineurs. «Nous sommes en contact avec le canton de Vaud», précise Chantal Ebongué.

Invention suisse

Rendre l’encyclopédie accessible sans internet est possible grâce à l’invention d’un informaticien et wikipédien suisse: Emmanuel Engelhardt. Son logiciel Kiwix permet de compresser Wikipédia sur une clé USB. Les articles en français pèsent par exemple 60 go environ.

Ce projet «made in Switzerland» sera présenté cet été à Hongkong lors de la conférence Wikimania, le rendez-vous annuel de la communauté des contributeurs aux différents projets Wikimedia. (nxp)

Créé: 18.06.2013, 12h12

Articles en relation

Wikipédia se met à la géolocalisation

Innovation L’encyclopédie libre peut suivre à la trace ses utilisateurs pour leur proposer des articles en relation avec leur emplacement géographique. Plus...

Une Suissesse empêche la censure de Wikipédia

Pressions Basée en Suisse, une administratrice de l'encyclopédie libre a rétabli l’article effacé par un autre utilisateur après les menaces des services de renseignements français. Plus...

Wikipédia se lance dans les voyages

Tourisme La fondation à l'origine de l'encyclopédie participative en ligne a annoncé mardi le lancement d'un guide de voyage en ligne gratuit. Plus...

Wikipédia victime d'attaques racistes

Dérapage L’encyclopédie libre se fait traiter de mendiant rom pour sa campagne annuelle de récolte de dons. Les gags racistes abondent sur Twitter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...