Soudan: Berne demande une transition «pacifique»

SuisseMercredi, à Genève, la Suisse a condamné la répression récente survenue au Soudan.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse demande aux autorités du Soudan, menées par un conseil militaire après le soulèvement populaire, de «prendre toutes les mesures» pour une transition «pacifique». Elle a condamné mercredi à Genève la répression récente qui a tué plus de 100 civils.

Il faut éviter toute «impunité», a affirmé devant le Conseil des droits de l'homme l'ambassadeur suisse auprès de l'ONU à Genève Valentin Zellweger. Il appelle aussi toutes les parties à honorer les droits humains et les libertés fondamentales.

Situation inquiétante

La situation récente au Soudan inquiète de nombreux Etats après le renversement de l'ancien président Omar el-Béchir et la répression des rassemblements pacifiques de la société civile pour une transition vers un gouvernement démocratique. Le scénario d'une session spéciale au Conseil des droits de l'homme avait toutefois été abandonné.

L'ONG Human Rights Watch (HRW) demande à l'instance onusienne d'approuver un mécanisme international pour surveiller cette question. La Haute commissaire aux droits de l'homme Michelle Bachelet a elle appelé les autorités à garantir un accès à son bureau pour des investigations après la répression des manifestants. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2019, 12h52

Articles en relation

Une dizaine de morts lors des manifestations

Soudan Protestant contre le pouvoir militaire, des milliers de Soudanais sont descendus dans la rue dimanche au milieu d'un important dispositif de sécurité. Plus...

L'opposition «responsable en cas de perte humaine»

Soudan À la veille de la première mobilisation depuis la répression sanglante qui a suivi le sit-in du 3 juin, le Conseil militaire a mis en garde la contestation. Plus...

Les militaires prêts à négocier à nouveau

Soudan Satisfaits d'une proposition établie par les médiateurs, les militaires proposent à la contestation de négocier à nouveau. Plus...

Les militaires veulent négocier «sans conditions»

Soudan Les relations entre le Conseil militaire et les manifestants sont au point mort depuis la dispersion sanglante d'un sit-in. Plus...

L'ex-président Omar el-Béchir déféré au parquet

Soudan Le président soudanais déchu a été informé par le parquet des accusations qui pèsent contre lui ce dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...