Tous les résultats des votations en un clin d’œil

Votations du 30 novembreAucune initiative n'a trouvé grâce aux yeux des Suisses dimanche. Le texte d’Ecopop a été balayé par 74,1% des voix. L'abolition des forfaits fiscaux pour les riches étrangers et «Sauvez l'or de la Suisse» ont subi le même sort.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses ont placé dans les urnes ce dimanche 30 novembre un triple non cinglant aux trois initiatives proposées. Mais malgré une campagne parfois passionnelle, la limitation de l'immigration et l'abolition des forfaits fiscaux n'ont pas mobilisé les citoyens. Avec un peu moins de 50%, la participation aux votations fédérales s'est inscrite dans la moyenne. Comme d'habitude, les électeurs schaffhousois, astreints au vote obligatoire, ont été les plus assidus avec 67,5% de votants. Ils sont suivis par Zoug et de Bâle-Ville qui ont enregistré des participations autour de 55%.

En Suisse romande, la barre des 50% est dépassée dans le Valais, à Genève et dans le canton de Vaud. Fribourg et Berne sont un peu en dessous alors qu'à Neuchâtel, la participation plafonne à quelque 44%. Les cantons où la population a le plus boudé les urnes sont Uri, Glaris et le Jura avec un résultat juste supérieur à 40%.

Revivez ici le dépouillement des résultats en direct et toutes les réactions à chaud

VOTATIONS FÉDÉRALES

Les forfaits fiscaux refusés à près de 60%

Les Suisses ont refusé par 59,2% des voix l'initiative «Halte aux privilèges des millionnaires» de La Gauche. Craignant l'exil des riches étrangers imposés selon la dépense, la majorité n'a pas voulu faire une croix sur 700 millions de francs de recettes. Les cantons de montagne ont mené la fronde. Les Valaisans sont les champions du refus (78,3%) devant les Grisons (71,2%).

L'opposition romande a été nette, surtout dans l'Arc lémanique qui pratique le plus le système. Vaud a rejeté le texte à 68,6%, Genève à 68,3%, Fribourg à 64%, Neuchâtel à 60,5%, le Jura à 59,2% et Berne à 56,1%. Riche en bénéficiaires de forfaits, le Tessin est aussi catégorique (68%). Seuls les Schaffhousois ont accepté l'initiative de La Gauche du bout des lèvres (50,8%).

Lire : Les Suisses refusent de sacrifier la poule aux oeufs d'or

L'initiative populaire d'Ecopop balayée

La Suisse ne fermera pas complètement ses frontières. Dix mois après l'acceptation de l'initiative contre l'immigration de masse, autorités politiques et milieux économiques poussent un soupir de soulagement: trois quarts des votants ont refusé l'initiative «Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles».

Par rapport à l'initiative de l'UDC, acceptée par 50,3%, le camp du «oui» a perdu près d'un quart des votants. Le score a été sans appel dans tout le pays. Même le Tessin, où les analystes prédisaient un «oui», a refusé le texte d'Ecopop par 63,1% des voix. A l'inverse, comme le 9 février, les champions du «non» ont été les Vaudois (82,7%). Ils sont suivis des Valaisans (78,7%) et des Genevois (78,6%). Chez les autres Romands, l'opposition des Neuchâtelois a atteint 78,2%, celle des Jurassiens 77,2% et celle des Fribourgeois 74,5%.

Lire : L'initiative populaire d'Ecopop rejetée massivement

L'initiative «Sauvez l'or de la Suisse» balayée

L'initiative «Sauvez l'or de la Suisse», lancée par une frange de l'UDC, a été balayée par 77,3 % des votants. Aucun canton n'a voulu mettre des bâtons dans les roues de la Banque nationale. Le rejet dépasse les 70% partout sauf au Tessin. Il atteint même 80%, voire plus, dans le canton de Vaud, dans le Jura et à Neuchâtel. Ce «niet» clair et net mettra fin aux spéculations boursières qui ont émaillé la campagne. Le cours de l'or avait joué au yoyo au fil de la publication des sondages.

Lire : Les Suisses n'ont pas désavoué les élites sur l'or de la BNS

VOTATIONS CANTONALES ET COMMUNALES

Genève refuse l’abolition des forfaits sur le plan cantonal

Appelés à se prononcer sur une initiative cantonale en faveur de l'interdiction des forfaits, les Genevois ont balayé le texte et le contre-projet prévoyant un relèvement du seuil minimum de dépenses. Un plancher fédéral sera de toute façon institué: dès 2016, seuls les étrangers déboursant au moins 400'000 francs par an pourront bénéficier d'un forfait pour l'impôt fédéral direct. Le Conseil d'Etat a exprimé sa satisfaction et son soulagement. En cas d'acceptation, il aurait retiré le projet de budget 2015. L'initiative devait entrer en vigueur en 2015. Inquiets, les contribuables au bénéfice de l'imposition d'après la dépense étaient en train de prendre des dispositions pour quitter le canton avant la fin de l'année.

Lire : «Non» net à Genève contre la suppression des forfaits fiscaux

Neuchâtel pourra destituer ses conseillers d’Etat

Neuchâtel est devenu dimanche le premier canton romand à se doter d'une procédure de destitution des ministres. Les citoyens ont accepté à plus de 90% cet outil qui permet au Grand Conseil de révoquer un conseiller d'Etat à certaines conditions. Le canton de Neuchâtel a été secoué ces dernières années par plusieurs affaires qui concernaient des conseillers d'Etat. Frédéric Hainard et Yvan Perrin ont ainsi remis leur démission, alors qu'aucune base légale ne les y obligeait.

Lire : Neuchâtel: les conseillers d'Etat pourront être destitués

Le Valais fera des économies

Les Valaisans ont accepté dimanche à plus de 58% des économies d'une trentaine de millions de francs dans le budget cantonal 2015. Les mesures proposées par le gouvernement cantonal permettront d'éponger une partie du découvert des comptes 2013. L'électorat valaisan a accepté ces économies par 58'804 voix contre 41'692, avec une participation 51,51%. Elles toucheront l'enseignement pour 3,2 millions de francs, ce volet ayant été l'élément déclencheur du référendum lancé par le syndicat de la fonction publique, appuyé par la gauche. Ces économies se traduiront par une baisse de 5% des salaires des nouveaux enseignants durant la première année. Les mesures d'économie prévues dans le décret avaient été jugées inacceptables par la Fédération des magistrats, des enseignants et du personnel de l'Etat du Valais .

Lire : Les Valaisans acceptent des économies budgétaires

Foule d’objets cantonaux et communaux

Une dizaine de cantons votaient sur différents objets ce dimanche. A Bâle-Ville, des contrats d'intégration seront désormais signés avec tous les migrants posant problème. Les citoyens ont approuvé un élargissement à tous les Européens mal intégrés. A Zurich, le canton va créer une centaine de nouveaux postes d'enseignants. Les citoyens ont dit «oui» à cette mesure proposée par le Parlement. Sur le plan communal, il y avait aussi plusieurs fusions de communes et élections, comme à Yverdon et Moutier (BE).

Retrouvez tous les résultats en cliquant ce lien

Créé: 30.11.2014, 18h23

Articles en relation

Ecopop, forfaits fiscaux et or de la BNS tous rejetés

Votations du 30 novembre Les trois initiatives sur lesquelles les Suisses devaient se prononcer dimanche, ont été balayées à plus de 60% et 70%. Les réactions fusent, entre satisfaction et déception. Plus...

Le canton de Genève bétonne ses forfaits fiscaux

Votations Le peuple rejette l’initiative fédérale, cantonale et le contreprojet du parlement. Le Conseil d’Etat, qui craignait le pire pour son budget, soupire de soulagement. La gauche se dit déçue. Plus...

Objets cantonaux et communaux en Suisse alémanique

Votations du 30 novembre Une dizaine de cantons alémaniques soumettaient une quinzaine d'objets de votation. Lucerne va disposer d'une Faculté des sciences économique et Obwald modernise l'évaluation fiscale des biens fonciers. Plus...

Galerie photo

La votation sur les forfaits fiscaux en images et graphiques

La votation sur les forfaits fiscaux en images et graphiques Les Suisses ont refusé par 59,2% des voix l'initiative «Halte aux privilèges des millionnaires» de La Gauche.

Galerie photo

L'initiative Ecopop en images

L'initiative Ecopop en images Les Suisses ont refusé le 30 novembre le texte d'Ecopop sur la surpopulation. Tous les cantons ont dit non.

Galerie photo

L'initiative Sauvez l'or de la Suisse en images

L'initiative Sauvez l'or de la Suisse en images L'initiative «Sauvez l'or de la Suisse», lancée par une frange de l'UDC, a été balayée dimanche 30 novembre par 77,3 % des votants. Aucun canton ne l'a approuvé.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.