Passer au contenu principal

Sommaruga manie à la fois la trique et le gant de velours

La conseillère fédérale a fait la leçon à l'UDC après la déroute de l'initiative sur le renvoi des criminels étrangers.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, chef du Département fédéral de justice et police.
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, chef du Département fédéral de justice et police.
Jean-Paul Guinnard

Simonetta Sommaruga, la cheffe du Département de justice et police, était détendue, ce dimanche, en entrant dans la salle de presse. Elle rigole avec sa collègue Doris Leuthard, qui l’a emporté sur le Gothard, avant de régler indirectement quelques comptes avec l’UDC. «Le peuple a décidé. Il a rejeté l’initiative de mise en œuvre par 58,9% des voix», démarre-t-elle. Elle va marteler cette même phrase… dans les trois langues officielles. Le message est clair: l’UDC doit arrêter de dire qu’il incarne la volonté populaire. Après avoir manié la trique, elle enfile son gant de velours pour tendre la main aux sympathisants UDC. Résumé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.