Passer au contenu principal

Seul un tiers des Suisses touchent l'AVS maximale

De nombreux salariés déchantent une fois arrivés à l'âge de la retraite car ils ne toucheront pas une rente maximale du 1er pilier.

Les Suisses ont du mal à savoir ce qu'ils percevront réellement à la retraite.
Les Suisses ont du mal à savoir ce qu'ils percevront réellement à la retraite.
Keystone

Le cas de Lothar Keller, un employé de l'administration cantonale zurichoise, est emblématique. A 63 ans, l'homme s'est penché sur ce qu'il allait toucher à la retraite. Comme il a travaillé toute sa vie, il était persuadé qu'il percevrait une rente AVS maximale de 2350 francs par mois. Quelle ne fut sa surprise de réaliser qu'il ne toucherait en fait que 2140 francs! «Je ne savais pas que le montant de l'assurance-vieillesse dépendait du revenu», explique ce lecteur au journal Tages-Anzeiger.

Lothar Keller appartient en effet aux deux tiers des Suisses qui ne perçoivent pas une rente AVS maximale. En effet, selon le Tagi, seuls 28,5% des femmes et 31,4% des hommes touchent le maximum de ce que prévoit l'AVS. En moyenne, ils perçoivent 2028 et 2023 francs.

Ne pas confondre rente complète et maximale

Comment est-ce possible? Selon le Tagi, qui a interrogé de nombreux experts, la plupart des Suisses ne savent pas comment se calcule l'AVS et ne s'informent pas assez, et surtout pas assez tôt, de ce qu'ils vont toucher à la retraite. En outre, beaucoup confondent rente complète et rente maximale.

En effet, on peut toucher une rente complète sans qu'elle soit maximale. Au centre des calculs figure le nombre d'années de cotisations durant la période où l'on est obligé de payer l'AVS. Pour obtenir une rente complète, il faut avoir cotisé sans interruption auprès de l’AVS entre le moment de ses 20 ans et l’âge de la retraite. Mais cela ne veut pas dire que l'on touchera les 2350 francs prévus au maximum par la loi.

Selon le revenu moyen

Car le montant de la rente découle du revenu annuel moyen. Et il faut avoir gagné en moyenne 84'600 francs par année en ayant cotisé sans interruption depuis ses 20 ans pour toucher la rentre maximale de 2350 francs. Raison pour laquelle seul un tiers des Suisses perçoit une rente maximale. Ce qui n'est pas surprenant puisque le salaire moyen à temps plein est 74'000 francs par année, rappelle le Tagi.

En revanche, les couples mariés sont eux deux fois plus nombreux (57,9%) à toucher une rente maximale. Pour eux, la règle prévoit d'additionner les revenus de chacun, puis de diviser la somme par deux pour connaître le montant attribué à chacun. Mais la somme des rentes individuelles d’un couple marié ne peut pas être supérieure à 150% de la rente maximale, soit 3525 francs. Raison pour laquelle, ils accèdent à une rente maximale dès 45'000 francs de revenus annuels moyens.

Ces proportions vont-elles changer à l'avenir? Difficile à dire. Selon Rolf Lidenmann, de la caisse de compensation du canton de Zoug, les femmes devraient être plus nombreuses à toucher une rente maximale puisqu'elles sont toujours plus nombreuses à reprendre le travail après la naissance de leurs enfants. Mais pour Hans Jürg Herren, de la conférence cantonale des caisses de compensation, rien ne devrait fondamentalement changer en raison de l'augmentation du travail à temps partiel.

Conseils aux femmes

Mais les experts conseillent à tous les salariés de surveiller de près leurs futures rentes AVS. En effet, de nombreuses caisses de pension ont réduit leurs prestations et le phénomène va aller en s'amplifiant pour le 2e pilier. Pour ne pas se retrouver démuni une fois la retraite venue, ils conseillent d'éviter autant que possible les trous dans les cotisations. Une année en moins équivaut en effet à une baisse de 2,3% de la rente.

Les spécialistes conseillent donc notamment aux femmes de ne pas quitter complètement le monde du travail après la naissance de leurs enfants. Enfin, ils rappellent qu'il est possible de reporter la perception de l'AVS de 5 ans maximum après l'âge de retraite. Du coup, quitter le monde du travail à 70 ans pour les hommes ou à 69 ans pour les femmes se traduit par une rente supérieure de 31,5%.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.