Passer au contenu principal

Les sénateurs sonnent les cloches à Leuthard et Cie

La Commission de gestion livre un volumineux rapport sur le scandale CarPostal. Tout le monde en prend pour son grade.

Doris Leuthard s’est toujours défaussée de sa responsabilité.
Doris Leuthard s’est toujours défaussée de sa responsabilité.
Keystone

L’ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard a fait preuve d’une légèreté coupable dans le scandale CarPostal. Son département aurait dû se montrer bien plus curieux sur les anomalies qui remontaient à la surface depuis 2011.

Mais l’ancienne présidente de la Confédération n’est de loin pas la seule à blâmer. Une kyrielle d’acteurs ont également plus ou moins failli: l’Office fédéral des transports (OFT), l’Administration fédérale des finances, la société de révision externe et même le Contrôle fédéral des finances.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.