Passer au contenu principal

SuisseLe SECO envisage des semaines de travail à 67h

Le Secrétariat d'Etat à l'économie pourrait autoriser certains employés à travailler jusqu'à 67 heures par semaine. Le Conseil fédéral s'est prononcé contre ce projet.

Le projet du SECO autoriserait notamment certains employés à travailler dès 4 heures du matin jusqu'à minuit.
Le projet du SECO autoriserait notamment certains employés à travailler dès 4 heures du matin jusqu'à minuit.
Keystone

Une révision de la loi fédérale sur le travail prévoit d'autoriser les semaines de travail ponctuelles à 67 heures, affirme «Le Matin Dimanche» qui a pu lire un document confidentiel du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Le projet, qui autoriserait le boulot dès 4 heures du matin jusqu'à minuit, ainsi que le télétravail le dimanche, toucherait entre 542'000 et 670'000 personnes, soit entre 14% et 18% de tous les employés en Suisse, selon les sources.

Concrètement, le plan vise à annualiser le temps de travail des employés qui ont une fonction de supérieur ou de spécialiste. Ils pourraient ainsi travailler plus certaines semaines, tout en gardant une moyenne annuelle de 45 heures.

Santé en danger

Pour les syndicats, prêts à saisir le référendum si cette révision devait aboutir, supprimer ces limites reviendrait à mettre en danger la santé des employés. Le texte précise que les employeurs seront obligés »de prendre des mesures pour la santé des employés concernés«, riposte ses partisans.

Le texte sera débattu mardi par la commission de l'économie et des redevances du Conseil des États (CER-S). Le Conseil fédéral s'est prononcé contre ce projet, estimant notamment que ses chances dans un scrutin seraient faibles.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.