Passer au contenu principal

Sous le sapin, l’UDC glisse la nouvelle offensive contre le foie gras

Une motion veut bannir les produits issus de la maltraitance animale. Comme il y a un an.

Isabelle Chevalley (Vert’libéral) : Je suis sûre que c’est possible de faire passer cette interdiction
Isabelle Chevalley (Vert’libéral) : Je suis sûre que c’est possible de faire passer cette interdiction
Keystone

C’est presque devenu une habitude. Alors que les fêtes de fin d’année approchent, le foie gras, produit phare des festivités, provoque encore des indigestions. Un peu plus d’une année après le refus d’un texte très similaire, une motion parlementaire déposée vendredi dernier demande que les produits fabriqués en Suisse et ceux importés soient soumis aux mêmes règles en matière de maltraitance animale. Un tour de vis qui interdirait l’importation de plusieurs produits pour lesquels des animaux subissent de mauvais traitements: parmi eux, la fourrure, les cuisses de grenouilles et, donc, le foie gras conventionnel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.