Santésuisse pointe le prix des médicaments

SuisseUne enquête menée par Santésuisse montre que les Suisses paient toujours trop cher pour leurs médicaments, même ceux dont la protection par brevet a expiré.

Le prix des médicaments en Suisse est à nouveau pointé du doigt par Santésuisse.

Le prix des médicaments en Suisse est à nouveau pointé du doigt par Santésuisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses paient plus d'un milliard de francs de trop pour leurs primes d'assurance maladie. Telle est la conclusion d'une enquête menée par Santésuisse, écrit dimanche la «SonntagsZeitung».

Pour parvenir à ce résultat, l'association faîtière de l'assurance maladie a calculé combien d'argent la Suisse pourrait économiser si tous les médicaments consommés annuellement étaient aussi bon marché que dans des pays comparables de l'Union européenne.

La différence ajustée entre les prix de l'UE et ceux de la Suisse s'élève à 1,1 milliard de francs. Pour une famille de quatre personnes, cela se traduirait par une réduction annuelle des primes d'environ 380 francs.

Opposition de la pharma

Le président de Santésuisse, Heinz Brand, demande des mesures au Conseil fédéral. On ne peut plus tolérer que «de nombreux médicaments dont la protection par brevet a expiré coûtent jusqu'à 100 % de plus qu'à l'étranger».

L'industrie pharmaceutique s'oppose aux mesures proposées pour réduire le prix des médicaments. Anita Geiger de l'association Interpharma rejette une révision annuelle des prix, comme demandée par Heinz Brand, «parce que les coûts pour les autorités et les entreprises seraient triplés et hors de proportion avec les économies réalisées». (ats/nxp)

Créé: 13.10.2019, 08h34

Articles en relation

LAMal: le TAF soutient le Conseil d'État thurgovien

Suisse La justice donne raison au gouvernement thurgovien qui a refusé de se prononcer sur un accord entre SantéSuisse et des sociétés médicales. Plus...

«Le système de santé est guidé par l'égoïsme»

Coûts Le président de santésuisse affirme que les réformes dans le domaine de la santé pèseront sur la classe moyenne. Plus...

«La hausse des primes ne devrait pas dépasser 1%»

Système de santé Directrice de SantéSuisse, Verena Nold estime que le répit ne va pas durer. Interview. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...