Roulement de «Toques» dans un resto biennois

GastronomieLe restaurant de la Villa Lindenegg à Bienne va innover en matière de gastronomie en nommant un chef professionnel différent tous les deux mois.

Le restaurant biennois va innover en recrutant six différents chefs par an pour une mission de deux mois chacun. (photo Villa Lindenegg)

Le restaurant biennois va innover en recrutant six différents chefs par an pour une mission de deux mois chacun. (photo Villa Lindenegg)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce concept novateur du chef cuisinier biennois Philippe Berthoud et de la jeune entreprise Scratch repose sur l'encouragement de jeunes talents. Le premier établissement éphémère de Bienne va aussi accueillir des manifestations, a annoncé lundi la Ville de Bienne.

Après cette expérience, l'établissement sera rénové. En faisant le choix d'une affectation transitoire, les autorités n'ont pas voulu laisser ce restaurant vacant. La Villa Lindenegg est un bâtiment niché au coeur de la ville dans un grand jardin. (ats/nxp)

Créé: 16.04.2018, 17h13

Articles en relation

Le W Verbier ajoute 17 étoiles au drapeau valaisan

Gastronomie L'hôtel boucle une saison d'hiver exceptionnelle, en organisant un événement consacré à la haute cuisine avec des chefs étoilés. Plus...

Manger «A la table du roi» dans 19 palais

Visite 19 châteaux-musées d'Europe célébreront en 2018 la gastronomie à travers l'histoire. Plus...

Guide Michelin: trois étoiles attendues pour Marc Veyrat

Gastronomie La Maison des Bois à Manigod, en Haute-Savoie, obtiendrait trois étoiles dans l'édition 2018 du guide Michelin France. Plus...

Un chef veut relâcher la «pression» du Michelin

Gastronomie Sébastien Bras, qui dirige Le Suquet à Laguiole, ne figurera plus dans la nouvelle édition du guide gastronomique. Le chef invoque la «grande pression» liée à cette distinction. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le franc faiblit: la France voisine souffre
Plus...