A Romont, Nicole Bardet présente ses excuses

Elections communalesL'élue verte qui a renoncé mardi à son mandat au profit de son époux s'explique dans la presse dominicale.

Nicole Bardet avoue avoir «commis une erreur d'appréciation».

Nicole Bardet avoue avoir «commis une erreur d'appréciation». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Elue dimanche passé à l'exécutif de Romont (FR), la Verte Nicole Bardet a créé une polémique en renonçant deux jours plus tard à son mandat, au profit de son mari. «Au vu des conséquences», elle ne reprendrait pas une telle décision.

Deux jours après son élection au Conseil communal de Romont, Nicole Bardet annonçait mardi qu'elle cédait la place à son mari, qu'elle avait devancé d'une dizaine de voix. Dans un entretien publié par Le Matin Dimanche, elle présente ses «excuses aux électrices et aux électeurs (...) A aucun moment, je n'ai voulu les trahir.»

Erreur d'appréciation

Elle avoue avoir «commis une erreur d'appréciation». Comme elle l'a déjà expliqué ces jours derniers, elle dit avoir été avec son époux «dans une logique de candidature de combat», destinée à accroître leurs chances au Conseil général. «Je pensais que nous n'avions aucune chance d'accéder à l'exécutif.»

Compte tenu de ces circonstances, Luc Bardet a quant à lui annoncé cette semaine qu'il quittait la présidence des Verts fribourgeois. Le comité cantonal avait déjà connaissance depuis décembre 2015 du souhait de Luc Bardet de se retirer de la présidence. Sa démission prend effet un peu plus tôt que prévu suite à cette polémique. (ats/nxp)

Créé: 06.03.2016, 09h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections en Europe: les Verts progressent partout
Plus...