Passer au contenu principal

Canton du TessinDes requérants se mettent en grève de la faim

Des dizaines de requérants d'asile exigent des meilleures conditions de vie dans le «bunker» de Camorino (TI).

le centre de Camorino fait l'objet de vives critiques depuis des années.
le centre de Camorino fait l'objet de vives critiques depuis des années.
Keystone

Quelques dizaines de requérants d'asile se sont mis en grève de la faim lundi soir dans le centre de Camorino (TI). Ils protestent contre leurs conditions de vie, a indiqué mardi le Mouvement pour le socialisme (MPS) dans un communiqué.

«Aucun être humain ne peut accepter que des personnes soient isolées dans des structures comme le bunker de Camorino. C'est indigne et contraire à tout principe humanitaire», affirme le parti d'extrême gauche. Selon lui, la canicule qui règne actuellement rend encore plus insupportable les conditions de vie des requérants.

Le MPS réclame une nouvelle fois la fermeture du «bunker» de Camorino. Il exige que les requérants se voient offrir «des possibilités de logement et de vie dignes».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.