Renard abattu après une morsure à l'hôpital

Zurich Un renard a dû être mis à mort après avoir attaqué une employée de l'hôpital de Zurich. On ignore s'il s'agit du même animal qui a récemment mordu une patiente.

Selon l'hôpital, l'animal abattu avait perdu toute peur des humains.

Selon l'hôpital, l'animal abattu avait perdu toute peur des humains. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un garde-chasse a abattu lundi un renard à Zurich. L'animal avait auparavant mordu une employée de l'hôpital universitaire de Zurich.

Une employée était assise lundi pendant sa pause à une table à l'extérieur de l'établissement lorsque le renard est apparu et l'a «soudainement blessée à la jambe», écrit mardi l'hôpital dans une note interne, que Keystone-ATS a pu se procurer.

Le personnel de sécurité a ensuite encerclé l'animal, avant qu'un garde-chasse ne finisse par l'abattre. L'hôpital universitaire de Zurich ne pouvait pas dire avec certitude s'il s'agissait du même renard qui a récemment pénétré dans une chambre et mordu une patiente.

L'animal abattu avait perdu toute peur des humains, écrit encore l'établissement zurichois. Ce dernier prie ses employés de signaler immédiatement toute nouvelle observation de renards. (ats/nxp)

Créé: 23.07.2019, 20h30

Articles en relation

Patiente mordue dans son sommeil par un renard

Zurich Un renard a mordu pendant la nuit une patiente de l'hôpital universitaire de Zurich. L'animal était entré dans la chambre par une porte restée ouverte. Plus...

Dangereux, le ténia du renard est en forte hausse

Suisse Les cas d'échinococcose se multiplient. Cette maladie due au développement dans le foie d'un ver présent chez le renard peut être mortelle pour l'homme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.