Passer au contenu principal

Les redoutables pollens de graminées arrivent

Près de trois quarts des personnes touchées par le rhume des foins sont allergiques aux pollens de graminées.

Il existe des applications très pratiques pour connaître le niveau de pollens dans sa région.
Il existe des applications très pratiques pour connaître le niveau de pollens dans sa région.
Keystone

Après le noisetier, le frêne et le bouleau, c'est au tour des graminées: avec la hausse des températures, leurs pollens sont dans l'air et les quantités augmentent. Avec toutes les conséquences que cela comporte pour les personnes souffrant du rhume des foins.

Septante pour cent des personnes touchées par le rhume des foins y sont allergiques, c'est-à-dire environ 1,2 million de personnes en Suisse, résume Georg Schäppi, directeur de aha! Centre d'Allergie Suisse, dans un communiqué publié jeudi.

Mais ce n'est pas tout: la saison des graminées est particulièrement longue. Elle dure pratiquement cinq mois, jusqu'en septembre. Cette année, elle a commencé avec plus d'une semaine de retard, par rapport aux années précédentes, à cause des températures basses.

Le rhume des foins est pénible et ce n'est pas quelque chose d'anodin: la personne peut développer de l'asthme s'il n'est pas traité correctement.

Pour cette raison, Georg Schäppi recommande de toujours faire diagnostiquer un rhume des foins par un allergologue et de le traiter. Le traitement comprend généralement des antihistaminiques sous forme de gouttes, de spray ou de comprimés, parfois combinés avec de la cortisone. L'allergie pollinique peut aussi être traitée à la source par une désensibilisation.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.