Passer au contenu principal

Le redémarrage du réacteur 1 de Beznau est retardé

Des défauts de matériau ont été constatés sur la cuve du réacteur 1 de Beznau. Il ne redémarrera pas avant juillet 2016.

L'un de ces réacteurs ne redémarrera pas avant juillet 2016
L'un de ces réacteurs ne redémarrera pas avant juillet 2016
Keystone

Le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Beznau (AG) pourra redémarrer au plus tôt en juillet 2016, a annoncé lundi Axpo. Il compte déjà 46 ans d'activité. C'est le plus ancien réacteur commercial au monde. Il est à l'arrêt depuis le mois de mars.

Initialement, la révision devait durer quatre mois. Le couvercle de la cuve du réacteur a notamment été changé. Mais des examens de la cuve ont permis de découvrir 925 «mini-trous» d'une taille d'environ 7,5 par 7,5 millimètres. Selon Axpo, il s'agirait de défauts de fabrication.

Redémarrage retardé

De nouveaux examens ont retardé la remise en marche de la centrale sise à Döttingen (AG), qui était prévue pour octobre. Des analyses supplémentaires ont encore repoussé le redémarrage à février 2016. Lundi, Axpo a annoncé avoir désormais repoussé l'échéance à juillet 2016.

Un rapport sera remis en décembre à l'Association suisse d'inspection technique (ASIT), puis à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Pour l'IFSN, un redémarrage ne sera possible que si l'exploitant prouve que les irrégularités découvertes sur la cuve du réacteur ne remettent pas en cause son intégrité.

Pour le réacteur numéro 2, en fonction depuis 1971, Axpo estime qu'il pourra redémarrer à la fin du mois de décembre. Le réacteur 2 a été arrêté en août pour changer le couvercle de la cuve du réacteur. La cuve a aussi été examinée. Le rapport sera remis ces prochains jours à l'ASIT et à l'IFSN.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.