Récolte des pommes 35% plus basse qu'en 2016

SuisseAvec le gel survenu au printemps, la récolte de pommes a été maigre. Il faudra faire appel à l'exportation.

Les pommes ont souffert du gel survenu au mois d'avril.

Les pommes ont souffert du gel survenu au mois d'avril. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2017, la récolte des pommes est inférieure de 35% par rapport à l'année précédente. En cause: les nuits de gel du mois d'avril. Fin novembre, 40'000 tonnes de fruits étaient entreposés. Pour les poires, la récolte est tombée de 70%, à seulement 2000 tonnes.

Selon le service d'information de l'agriculture (LID), les valeurs normales pour les pommes à vendre se situent entre 57'000 et 60'000 tonnes. Certaines sortes, comme l'Elstar, la Rubinette ou la Cox Orange sont déjà en rupture de stock. Les pommes Boskoop doivent déjà être importées, avec des taxes importantes.

Pommes importées

D'après Swisscofel, l'association suisse du commerce de fruits, légumes et pommes de terre, les pommes stockées en Suisse ne suffiront pas jusqu'à la prochaine cueillette. Elle a déposé une demande auprès de l'Office fédéral de l'agriculture, afin de pouvoir importer 6000 tonnes de pommes entre janvier et mars 2018.

Selon une ordonnance de la Confédération, les importations ne sont autorisées qu'à partir d'avril, indique LID. De plus, la limite se situe à 2500 tonnes. Mais 2017 est une année exceptionnelle qui appelle des mesures exceptionnelles, plaide le directeur de Swisscofel, Marc Wermlinger, cité dans un communiqué.

Gel d'avril

En avril, le gel n'a pas touché toutes les régions de Suisse de la même manière. Dans le canton de Vaud, la récolte a été bonne, explique LID. En Valais elle n'a été que légèrement inférieure à la moyenne. En Suisse centrale et à l'est du pays, la cueillette est en revanche inférieure à la norme. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2017, 11h09

Articles en relation

Le gel va coûter cher à la production viticole

France L'épisode intervenu au printemps pourrait coûter la moitié de sa récolte au Bordelais. L'Alsace et la Charente ont été également très touchées. Plus...

Le gel a dévasté les cultures valaisannes

Météo En trois nuits, des viticulteurs et des arboriculteurs ont quasi perdu toute leur récolte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.