Passer au contenu principal

Le réacteur 2 de Beznau a été rebranché

L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire a donné son feu vert. Mais le réacteur n°1, lui, est toujours à l'arrêt.

L'exploitant Axpo a pu démontrer que la cuve de pression de Beznau II remplit les exigences de sécurité.
L'exploitant Axpo a pu démontrer que la cuve de pression de Beznau II remplit les exigences de sécurité.
Keystone

Le réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Beznau (AG), débranché en août pour sa révision annuelle, a redémarré mercredi. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a donné son feu vert. L'exploitant Axpo a pu démontrer que la cuve de pression remplit les exigences de sécurité.

Des mesures par ultrasons ont été réalisées, indiquent Axpo et l'IFSN dans des communiqués respectifs. Au total, 77 notifications ont été détectées, mais aucune de ces anomalies ne sort du cadre des critères d'acceptation, précise l'IFSN.

Greenpeace critique la remise en service du réacteur 2. «Les causes de ces défauts de matériau restent obscures», remarque l'organisation écologiste dans un communiqué.

Le réacteur numéro 1 ne pourra lui redémarrer qu'au plus tôt en juillet 2016. Des défauts de matériaux ont été constatés dans sa cuve. Le plus ancien réacteur commercial au monde, avec 46 ans d'activité, est à l'arrêt depuis le mois de mars.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.