Passer au contenu principal

Le rapport qui scanne le chômage des 50-65 ans

Les quinquas sont moins touchés par le chômage que les autres. Mais s’ils perdent leur job, ils galèrent davantage.

Alain Berset et Karin Keller-Sutter veulent, avec leurs collègues du Conseil fédéral, introduire une rente-pont en faveur des travailleurs âgés qui ne parviennent pas à retrouver un emploi. Ce projet doit encore passer la rampe du parlement.
Alain Berset et Karin Keller-Sutter veulent, avec leurs collègues du Conseil fédéral, introduire une rente-pont en faveur des travailleurs âgés qui ne parviennent pas à retrouver un emploi. Ce projet doit encore passer la rampe du parlement.
Keystone

Ce mercredi, le parlement débattra, sous les yeux d’Alain Berset, de la nécessité de créer une rente-pont pour les travailleurs âgés qui ne retrouvent plus d’emploi. Ce geste financier, qui coûtera des dizaines voire des centaines de millions à la Confédération, est en bonne voie après des dissensions (lire l’encadré à droite). En attendant, le Secrétariat d’État à l’économie a commandé une nouvelle étude sur l’employabilité des travailleurs âgés. Elle vient de sortir et analyse en profondeur l’évolution du travail des seniors au cours des décennies passées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.