Pas de quotas de vins suisses imposés aux restos

SuisseLa Confédération ne veut pas imposer de quotas de vins suisses aux restaurants en Suisse. Les vins du pays représentent plus de 36% du marché.

Les vins suisses pourraient être mieux représentés sur le marché helvétique. Mais c'est à la branche de prendre l'initiative, estime Berne.

Les vins suisses pourraient être mieux représentés sur le marché helvétique. Mais c'est à la branche de prendre l'initiative, estime Berne. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les bistros suisses ne devraient pas être obligés de proposer un minimum de 50% de vins du pays. Les vins suisses pourraient être mieux représentés sur le marché helvétique. Mais c'est à la branche de prendre l'initiative, estime jeudi le Conseil fédéral en réponse au conseiller national Jean-Luc Addor (UDC/VS).

Le gouvernement rejette la motion du Valaisan. Imposer un taux restreindrait la liberté économique garantie par la Constitution, justifie-t-il.

De plus, la demande devrait être conforme au droit international. Dans le cadre de l'OMC et des accords de libre-échange, la Suisse doit garantir un traitement équitable des produits étrangers et suisses.

La consommation de vin en diminution

La Confédération soutient le financement de mesures décidées par la branche vitivinicole en matière de promotion des ventes. Pour l'année 2019, un montant de 3,9 millions de francs a été fixé. Cette aide peut être utilisée afin de promouvoir les vins auprès des grands distributeurs, écrit le Conseil fédéral dans sa réponse à une interpellation de Hugues Hiltpold (PLR/GE).

Les vins suisses représentent 36,6% du marché. La consommation totale de vin diminue depuis 25 ans, mais plus unilatéralement au détriment des produits du pays. (ats/nxp)

Créé: 07.11.2019, 11h17

Articles en relation

Les cantons viticoles romands en appellent à Berne

Suisse Inquiets devant la baisse de la part de marché des vins suisses, les cantons prient Guy Parmelin de promouvoir les produits hélvétiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hong Kong: un pays, deux systèmes
Plus...