Passer au contenu principal

Les questions sur la redevance sont pour Serafe

Serafe, qui remplace Billag, a envoyé en janvier 3,6 millions de factures, dont quelques milliers ont été mal adressées. Plusieurs mesures ont été prises pour améliorer la situation.

Aucun rappel ne sera envoyé pour les factures erronées, qui seront remplacées par des factures corrigées.
Aucun rappel ne sera envoyé pour les factures erronées, qui seront remplacées par des factures corrigées.
Keystone

Les personnes qui ont des questions sur les factures de la redevance radio-TV doivent s'adresser à Serafe. L'organe de perception, qui a remplacé Billag, sera le point de contact. Cette mesure doit permettre de soulager les communes.

Serafe a envoyé en janvier 3,6 millions de factures, dont des centaines, voire des milliers, ont été mal adressées. Le problème est venu du fait que l'organe ne disposait pas des données les plus récentes qu'auraient dû lui faire parvenir les Services du contrôle des habitants sur la base de leurs registres.

L'Office fédéral de la communication, Serafe, l'Association suisse des Services des habitants ont pris une série de mesures cette semaine, ont-ils communiqué jeudi. Des informations sont disponibles sur les sites internet www.serafe.ch et www.ofcom.admin.ch/redevance.

Pas de rappel pour les factures erronées

Les ménages qui constatent des erreurs dans l'adressage sont priés de le signaler à Serafe, qui transmettra ensuite les informations aux contrôles des habitants concernés. Cela sera désormais précisé sur les prochaines factures qui seront envoyées dès le mois de février.

Les cantons s'efforceront quant à eux de livrer à Serafe l'intégralité des données actuelles dont disposent les contrôles des habitants. L'OFCOM préparera une feuille d'information sur le nouveau système de redevance à l'intention du personnel des contrôles des habitants.

Aucun rappel ne sera envoyé pour les factures erronées, qui seront remplacées par des factures corrigées. La situation continuera d'être suivie de près. Les éventuels problèmes devraient perdre en ampleur. Dès février, Serafe n'enverra plus que 300'000 factures chaque mois.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.