Projet cannabis: Bienne participera aussi

Canton de BerneComme Berne, la cité bernoise veut participer au projet d'étude sur la vente de marijuana dans des pharmacies.

Le cannabis bientôt vendu dans les pharmacies à Bienne.

Le cannabis bientôt vendu dans les pharmacies à Bienne. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ville de Bienne participera au projet pilote de l'Université et de la ville de Berne sur la régularisation du cannabis. Le Conseil municipal a octroyé à cet effet un crédit d'engagement de 35'000 francs.

L'étude doit examiner la faisabilité d'une vente de cannabis dans les pharmacies. Le projet met l'accent sur la protection des jeunes adultes, et les mineurs en sont exclus, explique mercredi l'exécutif biennois dans un communiqué.

Par ailleurs, le nombre de participants est restreint et ces personnes doivent être domiciliées dans l'une des communes où le projet est mené: dès lors, aucun «appel d'air» n'est à craindre, poursuit le Conseil municipal.

Le projet permettra de réduire les risques provoqués par une teneur en THC très variable sur le marché noir. Il vise également à atténuer les dangers liés à la consommation de drogues contenant beaucoup de pesticides et des spores fongiques, nocifs.

L'Office fédéral de la santé publique doit encore donner son feu vert au projet bernois. Il est notamment financé par le Fonds national suisse à hauteur de 720'000 francs. Outre Bienne, la ville de Lucerne participe aussi au projet. (ats/nxp)

Créé: 06.09.2017, 12h55

Articles en relation

Du cannabis bientôt disponible en pharmacie?

Canton de Berne Un projet d'étude sur la vente de marijuana dans des pharmacies va être lancé à Berne et Bâle-Ville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...