Passer au contenu principal

Affaire Blocher/HildebrandUn procureur se lâche un peu trop dans un bar

L'un des deux procureurs généraux de Zurich aurait dénigré l'UDC vendredi en buvant une bière avec des amis. Le parti estime du coup que les perquisitions chez Christoph Blocher ont des motivations politiques.

Le procureur zurichois Martin Bürgisser, dément lundi avoir tenu des propos diffamatoires sur l'UDC et ses membres vendredi dans un établissement public de Bülach (ZH). Mais il admet avoir manqué de sensibilité en évoquant l'affaire dans un pub.
Le procureur zurichois Martin Bürgisser, dément lundi avoir tenu des propos diffamatoires sur l'UDC et ses membres vendredi dans un établissement public de Bülach (ZH). Mais il admet avoir manqué de sensibilité en évoquant l'affaire dans un pub.
Keystone

Depuis la table d'à côté, vendredi dernier au Horse Pub de Bülach (ZH), des témoins n'ont pas perdu une bribe des propos tenus derrière une bière par Martin Bürgisser (PRD). Normal, il s'agit d'un des deux procureurs généraux de Zurich et il s'exprime sur l'affaire qui est dans tous les esprits: les perquisitions menées le mardi précédent chez Christoph Blocher et la question épineuse de son immunité parlementaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.