Passer au contenu principal

Le procès du drame ferroviaire de Granges-Marnand est reporté

Le mécanicien en cause dans l'accident de train de juillet 2013 ne s'est pas présenté au Tribunal.

Lors de l'accident qui s'était déroulé le 29 juillet 2013, un jeune cheminot avait été tué et une vingtaine de passagers avait été blessée.
Lors de l'accident qui s'était déroulé le 29 juillet 2013, un jeune cheminot avait été tué et une vingtaine de passagers avait été blessée.
Keystone

Le procès du mécanicien mis en cause dans l'accident de train de Granges-près-Marnand qui avait fait un mort le 29 juillet 2013 est reporté. Le prévenu ne s'est pas présenté ce mardi matin devant le Tribunal d'arrondissement de la Broye et du Nord vaudois, déplacé exceptionnellement à Renens. «Il est submergé par la pression et l'émotion suscitées par ce procès», indique son avocate Tiphanie Chappuis. La défense a fourni à la Cour un certificat médical.

L'absence du prévenu est considérée comme un premier défaut. Une deuxième audience sera donc fixée d'ici à l'automne, espère le Tribunal. Si le mécanicien accusé d'homicide par négligence et de lésions corporelles par négligence était à nouveau absent, il serait alors tout de même jugé.

Pour rappel, ce 29 juillet 2013, le prévenu, qui était aux commandes du train régional Payerne-Lausanne, était reparti trop tôt de Granges-Marnand en direction de Moudon, alors que le signal de sortie était encore au rouge. S’en est suivie une violente collision avec le train arrivant en sens inverse, un RegioExpress qui venait de Lausanne. Le conducteur de celui-ci n’avait pas pu s’extraire de la cabine de pilotage à temps et était décédé sur les lieux de l'accident. Une vingtaine de passagers avaient été blessés.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.