Passer au contenu principal

SuisseLes primes maladie impayées n'auront plus d'incidence sur les enfants

La motion d'un socialiste zurichois, acceptée d'emblée par le Conseil fédéral, rappelle que le recensement des mauvais payeurs de primes a une incidence sur leurs enfants.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Les mineurs ne devraient pas être pénalisés si leurs parents ne paient pas leurs primes d'assurance maladie. Le Conseil fédéral accepte jeudi, sans explication, une motion d'Angelo Barrile (PS/ZH).

Huit cantons tiennent des listes de mauvais payeurs de primes. Ces derniers n'ont alors droit qu'aux prestations d'urgence. Si des parents figurent sur ces listes, leurs enfants sont également touchés, rappelle le motionnaire.

Le Conseil fédéral a déjà confirmé qu'inscrire des enfants sur les listes noires contrevient à la Convention relative aux droits de l'enfant. Selon l'UNESCO, le droit de bénéficier du meilleur traitement médical possible est un droit fondamental de l'enfant.

Tous les enfants qui vivent en Suisse doivent avoir le même accès aux soins médicaux, indépendamment de leur origine et du statut socio-économique de leurs parents.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.