Passer au contenu principal

SuisseLes primes d'assurance obsèdent les Romands

Une étude montre que les primes d'assurance-maladie représentent la source principale de préoccupation des Suisses, surtout en Romandie.

Les primes arrivent en tête des préoccupations chez les Romands.
Les primes arrivent en tête des préoccupations chez les Romands.
Keystone

Les primes d'assurance-maladie restent la première préoccupation des Suisses devant l'environnement, selon une étude du portail moneyland.ch dévoilée mercredi. Les Romands se montrent bien plus inquiets que leurs voisins alémaniques.

Pour 74% des sondés, les primes d'assurance-maladie sont une source majeure de préoccupation. Suivent de près l'état général de l'environnement qui inquiète 70% des sondés et le changement climatique (66%).

Le financement global des retraites préoccupe deux tiers des Suisses, de même que l'AVS (65%) et le financement des caisses de pension (65%). La situation financière personnelle (60%), l'augmentation de la population (59%), la santé personnelle (56%), le salaire (55%) et le risque de perte d'emploi (51%) sont aussi des sujets qui inquiètent plus de la moitié des Suisses.

Des Romands très préoccupés

Si les préoccupations changent peu entre ville et campagne, les différences sont très marquées entre les régions linguistiques. Les Romands se montrent beaucoup plus inquiets sur de nombreux sujets.

Les primes y sont toujours en tête des préoccupations (80% pour les Romands contre 70% chez les Alémaniques). Des différences notables sont cependant observées sur plusieurs sujets, comme la santé personnelle (79% contre 45%), la situation financière personnelle (78% contre 50%), les salaires (74% contre 46%), les loyers (61% contre 40%) et la perte d'emploi (57% contre 47%).

Les Alémaniques se montrent eux plus inquiets sur des sujets comme l'immigration, le nombre d'étrangers en Suisse, l'Union européenne ou les taux d'intérêt négatifs. Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1500 personnes par moneyland.ch. Les participants devaient noter différentes sources de préoccupation sur une échelle de 1 à 10.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.