La prime maladie des militaires va augmenter

SuisseLe Conseil fédéral a décidé qu’à l’avenir, il fixera les primes de l'assurance maladie des soldats chaque année en fonction des coûts. Elle augmentera de 48 francs en 2018.

La prime mensuelle pour un militaire professionnel passera de 292 francs actuellement à 340 francs en 2018.

La prime mensuelle pour un militaire professionnel passera de 292 francs actuellement à 340 francs en 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La prime d'assurance maladie des militaires professionnels augmentera de 48 francs par mois dès l'année prochaine. Elle restera toutefois inférieure à la prime moyenne de référence des autres assurés. Le Conseil fédéral a tranché mercredi.

Cette mesure résulte d'une décision prise dans le cadre du programme d'économies, finalisé au printemps par le Parlement. Il s'agit de freiner les déficits enregistrés par la Confédération, les primes versées par les militaires professionnels ne couvrant plus les frais de maladie. Berne a perdu 800'000 francs dans l'opération en 2012 et plus de 4 millions en 2015.

340 francs par mois

La prime mensuelle pour un militaire professionnel passera de 292 francs actuellement à 340 francs en 2018. A titre de comparaison, la prime moyenne dans l'assurance de base (avec une franchise de 300 francs, assurance accidents incluse) atteindra 465 francs en 2018.

Les militaires professionnels à la retraite qui ont souscrit une assurance de base doivent quant à eux payer un supplément de prime pour la couverture des accidents. Ils devront s'acquitter d'un supplément de 24 francs par mois.

Nouveau concept

Les militaires professionnels ne paient ni franchise, ni quote part. Ils paient une prime basée sur le montant maximal du gain annuel assuré ainsi qu'une prime pour les accidents non professionnels qui correspond à celle des autres employés de la Confédération. L'assurance militaire les prend en charge, au même titre que les miliciens, lorsqu'ils effectuent un service obligatoire.

Le nouveau concept de financement prévoit que les primes couvrent les coûts effectifs. Un taux de couverture d'au moins 80% est prévu. Le Conseil fédéral fixera chaque année les primes en fonction des coûts, en se fondant sur les estimations pour l'année en cours et la suivante. (ats/nxp)

Créé: 01.11.2017, 11h09

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...