Prêts hypothécaires à taux négatifs accordés

SuisseUne enquête de Tamedia révèle que des banques accordent des prêts hypothécaires à taux négatifs dans certains cas.

Même si les taux directeurs en Suisse devaient continuer à baisser, un certain plancher a été atteint pour les taux hypothécaires.

Même si les taux directeurs en Suisse devaient continuer à baisser, un certain plancher a été atteint pour les taux hypothécaires. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des banques suisses accordent désormais des prêts hypothécaires à taux négatifs, dans la foulée des taux directeurs en dessous de zéro appliqués par la BNS, révèle mardi une enquête de Tamedia. Il s'agit de cas spéciaux s'adressant à des investisseurs institutionnels. Deux établissements cantonaux ont confirmé cette pratique.

«Des taux négatifs peuvent être appliqués à des clients institutionnels ayant d'importants besoins de financement à court terme», a confirmé la Banque cantonale des Grisons, suite aux informations de Tamedia. Celle de Zoug en accorde également, «dans des cas particuliers».

De l'avis des experts, les particuliers ne doivent cependant pas s'attendre à bénéficier d'une telle mesure. Même si les taux directeurs en Suisse devaient continuer à baisser, un certain plancher a été atteint pour les taux hypothécaires et celui-ci se situe actuellement «au-dessus de zéro» (mais à un niveau historiquement bas), indique notamment Moneypark.

Les taux négatifs restent des cas spéciaux appliqués à des affaires particulières moyennant accord entre deux acteurs importants.

Il en va autrement au Danemark: des nouveaux propriétaires immobiliers ont pu acquérir des biens avec des taux négatifs sur des hypothèques jusqu'à cinq ans, comme annoncé en mai. Il faut relativiser, précise cependant Tamedia, en précisant que dans ce pays, les frais bancaires restent assez élevés si bien que les emprunteurs au final ne touchent pas d'argent de leur banque.

Les conditions de crédit en Suisse pourraient encore s'améliorer pour l'emprunteur, selon Moneypark, pour les hypothèques fixes de longue durée pour lesquelles on peut s'attendre à des taux de 0,30 ou 0,40%. (ats/nxp)

Créé: 23.07.2019, 13h36

Articles en relation

L'immobilier de rendement inquiète la BNS

Suisse La BNS s'inquiète de la croissance des hypothèques accordées pour financier de l'immobilier de rendement dans des régions où les taux de vacance sont déjà élevés. Plus...

Hypothèques: UBS s'attend à des poursuites

Etats-Unis La plus grande banque suisse s'attend à une action de la justice américaine concernant la crise des «subprimes» de 2008. Une amende n'est pas exclue. Plus...

Les hypothèques de long terme plus appréciées

Suisse Les acheteurs suisses préfèrent les hypothèques de longue durée, même si ces dernières connaissent un léger recul au profit de celles à moyen terme. Plus...

Crédits et hypothèques en vue pour Postfinance

Suisse Le Conseil fédéral a décidé de réviser partiellement la loi sur l'organisation de La Poste. Plus...

Les hypothèques stables au 2e trimestre

Banques Selon le site comparatif Comparis.ch, les crédits immobiliers vont rester abordables encore «pour quelques temps». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...