Le président de l’Assemblée nationale française insulte la Suisse

PolémiqueRichard Ferrand affirme que la démocratie directe est très souvent confisquée par des affairistes et des lobbyistes. Émoi en Suisse.

Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale française.

Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale française. Image: REUTERS/Charles Platiau

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La télévision française a lancé un gros pavé dans la mare en diffusant lundi les propos du président de l’Assemblée nationale française Richard Ferrand, tenus lors d'un débat au Parlement français en juillet. Il avait déclaré: «Tout à l’heure quelqu’un vantait la grande démocratie cantonale (sic) helvétique, mais voyez les thèmes de votations: ils sont très souvent le fait de quelques cliques affairistes et de quelques lobbyistes qui, à la fin, sont d’ailleurs démasqués.»

Haut-le-cœur en Suisse. Guillaume Barazzone, conseiller national et membre de l’Exécutif de la Ville de Genève, a réagi très sèchement sur Twitter: «Honte à vous Richard Ferrand – ignare – qui venez de déclarer à l’Assemblée nationale sur le droit de référendum helvétique: «Les thèmes soumis sont très souvent le fait de cliques affairistes et de quelques lobbyistes démasqués.» Le peuple suisse appréciera.»

Richard Ferrand dément

Incroyable, le président de l’Assemblée a commencé par démentir avoir tenu ces propos.

Étonnant dans la mesure où le bulletin officiel de l’Assemblée nationale ne laisse aucun doute, comme le prouve notre capture d’écran:

Barazzone demande des excuses

Guillaume Barazzone ne croit pas non plus à une fake news. Il a retrouvé de son côté la vidéo de Ferrand à l’Assemblée nationale. Et lui demande donc de s'excuser.

(TDG)

Créé: 18.12.2018, 11h04

Articles en relation

La colère jaune faiblit mais pourrait clignoter encore

France La baisse de mobilisation des «gilets jaunes» marque un répit pour le gouvernement et un tournant pour le mouvement. Plus...

Les «gilets jeunes» font eux aussi face à Macron

France Le mouvement de protestation sociale s’étend à la jeunesse. Mardi, des lycéens ont bloqué 450 établissements dans tout le pays. Plus...

Emmanuel Macron confesse ses erreurs et vire social

France Une touche de fermeté, une touche d’humilité, le président Macron entame un virage social en direction des «gilets jaunes». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...