Passer au contenu principal

AviationLa présence de Swiss à Cointrin menacée?

Lufthansa examine si sa filiale autrichienne bas prix, Eurowings, ne pourrait pas mieux desservir l'aéroport de Genève.

Swiss dessert Genève depuis 2012.
Swiss dessert Genève depuis 2012.
Keystone

La compagnie aérienne Swiss évalue sa présence à l'aéroport de Genève, où ses objectifs de rentabilité n'ont toujours pas été atteints. Une décision devrait tomber dans les deux à trois années à venir.

Swiss tient à Genève et va continuer à renforcer sa présence en Suisse romande, a indiqué à l'ats une porte-parole de la compagnie, revenant sur une information du Matin Dimanche et de la SonntagsZeitung. Les deux hebdomadaires dominicaux évoquent un départ de Genève, ce que la compagnie ne confirme pas.

Lufthansa évalue néanmoins la possibilité de faire voler des avions de sa compagnie à bas prix Eurowings depuis Cointrin. Une décision tombera d'ici 2018 ou 2019.

Le resserrement du nombre de destinations depuis Genève et l'introduction des Bombardier C auront des effets positifs, selon la compagnie aérienne. La stratégie du groupe pour l'aéroport de Cointrin ne devrait pas changer.

Swiss a dû décaler d'un an au moins son plan de rentabilité pour Genève, qui était prévu pour fin 2016-début 2017. Elle maintient toutefois son objectif et souhaite un taux de remplissage de plus de 80% depuis Cointrin. Sur les bords du Léman, Swiss subit notamment la concurrence d'Easyjet, premier client du tarmac genevois.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.