Passer au contenu principal

Lex AmericaPostfinance est aussi concernée par le conflit fiscal

Le secteur financier de la Poste pourrait bénéficier des mesures prévues de la loi urgente actuellement débattue et du programme de Washington qui lui est lié.

Postfinance.
Postfinance.
ARCHIVES, Keystone

Postfinance est aussi concernée par le conflit fiscal. Une petite partie de ses clients sont américains.

Avec la réforme du marché postal, la garantie étatique dont dispose Postfinance va être progressivement abolie ces cinq prochaines années. Sa soumission à l'Autorité de surveillance des marchés financiers FINMA, et l'octroi d'une licence bancaire, soumet en revanche l'établissement à l'obligation de garantir jusqu'à 100'000 francs par client en cas de problème.

Si le Parlement donne son aval à la loi qui doit permettre aux banques de livrer des renseignements à la justice américaine sans violer le droit suisse, Postfinance pourra se prévaloir des mesures prévues par ce texte ainsi que par le programme américain, a indiqué la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf dans sa réponse à une question de Thomas Aeschi (UDC/ZG).

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.