Passer au contenu principal

La Poste suscite la colère des syndicats

Les représentants du personnel s'inquiètent pour les employés et pour les régions périphériques.

PHILIPPE MAEDER -A

La nouvelle a surpris tout le monde. La Poste a annoncé ce mercredi matin qu'elle allait poursuivre sa restructuration. D'ici 2020, le nombre d'offices traditionnels sera réduit à 800 ou 900, contre 1400 aujourd'hui. Le géant jaune compte fournir des solutions alternatives et selon ses estimations, le nombre de points d'accès devrait passer de 3700 à 4000. Il va notamment miser sur les agences, ces filiales chez un partenaire, partout où c'est possible.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.