Passer au contenu principal

Viège (VS)Pose de la première pierre de l'usine Lonza-Sanofi

Le chimiste bâlois et le géant pharmaceutique français ont lancé le début des travaux de leur usine biologique. A la clé, 200 emplois.

Keystone

Le fabricant bâlois de spécialités chimiques Lonza et le géant pharmaceutique français Sanofi ont posé vendredi la première pierre de leur usine de production biologique à Viège (VS). A la clé, quelque 200 emplois.

«Les travaux ont démarré aujourd'hui par une cérémonie d'inauguration du chantier», ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun. La nouvelle usine de cultures cellulaires mammifères à grande échelle, dédiée à la production d'anticorps monoclonaux, s'érigera à proximité d'un site existant de Lonza à Viège, berceau du groupe.

L'investissement initial se chiffre à environ 290 millions de francs et sera partagé à parts égales entre les deux partenaires. L'usine devrait être opérationnelle d'ici à 2020 et quelque 200 emplois seront créés d'ici là.

Une bonne nouvelle

«Durant la collaboration intense des derniers mois, les deux sociétés ont appris à travailler étroitement ensemble et à comprendre leurs processus de travail et leurs besoins respectifs», a déclaré Mark Funk, directeur opérationnel de Lonza lors de la cérémonie, qui a réuni des représentants des deux sociétés. Lonza emploie plus de 10'000 collaborateurs à temps plein dans le monde, dont 2700 à Viège.

L'annonce en février dernier de la construction de cette nouvelle usine a été une bonne nouvelle pour l'avenir du site haut-valaisan. «C'est un message fort», avait alors confié le chef du département valaisan de l'économie Jean-Michel Cina.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.