La population des vertébrés a diminué de plus de moitié

NatureLe WWF publie un rapport alarmant sur la biodiversité. En Suisse, 85% des poissons sont sur la liste rouge.

Le chevalier gambette ne niche plus chez nous. Mais on peut encore l’observer en migration.

Le chevalier gambette ne niche plus chez nous. Mais on peut encore l’observer en migration. Image: Getty

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Entre 1970 et 2012, la population mondiale des vertébrés a reculé en moyenne de 58%, selon un rapport publié jeudi par le WWF. Le rapport estime le recul moyen à 67% pour 2020. Le réchauffement climatique, la perte et la détérioration des habitats par l’homme, la pollution ou encore les espèces et maladies invasives font partie des causes évoquées.

La situation est encore pire pour les poissons d’eau douce et les amphibiens: leurs rangs ont fondu de plus de 80%. C’est particulièrement le cas en Suisse, où 85% de toutes les espèces de poissons sont sur la liste rouge. «La majeure partie vit dans des cours d’eau, où le biotope a été particulièrement appauvri, par la production hydraulique et les irrigations agricoles notamment», explique Catherine Martinson, membre de la direction du WWF Suisse.

La Confédération a édicté des mesures pour lutter contre le phénomène, notamment par la création de parcs naturels. «Au final, elle est assez impuissante, regrette Catherine Martinson. C’est souvent au niveau des communes que cela coince. Lors de la mise en œuvre, les intérêts écologiques se heurtent aux économiques.» L’écologiste amène une touche d’optimisme au milieu de ce noir dessin: «Nous en sommes encore à un stade où les choses sont réversibles. Il existe des solutions. Après, il faut que la population mondiale se mobilise pour les mettre en pratique.»


Le saumon (salmo salar)

Le saumon remontait jadis les cours d’eau suisses, avant de disparaître dans les années 1950: l’Aar, la Limmat, la Reuss, la Thur, la Töss et surtout le Rhin. La construction de centrales hydrauliques et de barrages a décimé l’espèce. «Rien que la Sarine, qui n’est pas un si grand fleuve, est coupée par six barrages de la source à l’embouchure, souligne Catherine Martinson. Impossible pour les poissons de se mouvoir dans ces conditions.» Le WWF tente aujourd’hui de réintroduire le saumon dans le Rhin. «Nous avons eu quelques succès. Quelques-uns se baladent dans le coin en ce moment.»


Le chevalier gambette (tringa totanus)

En Suisse, la perdrix rouge, le balbuzard pêcheur et le chevalier gambette ont disparu. Si ce dernier ne niche plus chez nous, on peut encore l’observer en migration. Là encore, la main de l’homme est responsable de la menace qui pèse sur les oiseaux. «On construit partout. Autant les oiseaux nicheurs que ceux qui vivent au sol ne trouvent plus d’habitat.» Catherine Martinson souligne tout de même «une belle victoire», soit la réintroduction du gypaète barbu, disparu depuis la fin du XIXe siècle.


La rainette verte (hyla arboera)

La petite grenouille est au bord de l’extinction. En Suisse, les amphibiens font partie de la liste rouge. Le pays possède toujours moins de marais. En raison du morcellement du territoire, les populations peuvent de moins en moins migrer. Les amphibiens sont également menacés par les espèces invasives. «On a l’impression qu’on voit encore beaucoup de grenouilles mais en réalité il s’agit d’espèces importées qui prennent le dessus sur les autres. Même si ces animaux sont encore présents, on a beaucoup perdu en diversité. La population indigène est nettement moins répandue.»


La loutre (lutra lutra)

La liste des causes de la disparition de la loutre est longue: traquée pour son appétit des poissons et pour sa fourrure, elle a également souffert de la pollution. Elle s’est toutefois maintenue dans différentes régions d’Europe et semble réinvestir progressivement les Alpes. L’espèce a été considérée comme éteinte dans nos contrées jusqu’en 2009, où certains indices ont annoncé son retour. Chaque année depuis cette date, on a pu attester avec certitude la présence de quelques individus. (TDG)

Créé: 27.10.2016, 17h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone
Plus...