La population suisse s'arme toujours plus

SécuritéTous les cantons enregistrent une hausse des demandes d'acquisition d'arme sauf le Jura. Raison: l'insécurité des gens face à la terreur qui secoue l'Europe.

Près de 30'000 demandes d'acquisition d'armes ont été déposées en une année.

Près de 30'000 demandes d'acquisition d'armes ont été déposées en une année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La population suisse s'arme toujours plus: le chiffre des demandes d'acquisition d'armes s'est accru de 17% en 2015 par rapport à l'année précédente pour s'établir à 30'000. Tous les cantons enregistrent une hausse sauf le Jura (-3,9%), comme le révèle une enquête menée par le SonntagsBlick.

Le classement est mené par Obwald (+49%), suivi de Lucerne et Zoug. Le Valais est le premier canton romand à la dixième place avec une hausse de 19,9%, Vaud pointe trois rangs derrière (18,8%). Genève est vingtième (11%), Fribourg 22e (4,5%) et Neuchâtel 24e (1,9%). Les Argoviens sont ceux qui ont déposé le plus de demandes par habitant. St-Gall et Bâle-Campagne enregistrent des hausses de ventes de 30%.

La tendance pourrait se poursuivre cette année ou même se renforcer. Selon la police, l'insécurité de la population face à la terreur qui secoue l'Europe, explique cette course à l'armement.

Ce phénomène commence à inquiéter le monde politique, relève le journal qui cite un postulat du socialiste Jean Tschopp déposé en février au Grand Conseil vaudois. Il relevait qu'en une année, le permis d'armes délivrés avait augmenté de 18,8% en 2015 dans le canton et qu'aujourd'hui, au moins 4% des Vaudois possédait une arme. Il demandait ainsi au gouvernement de réduire le nombre d'engins en circulation, via notamment un système de rachat par l'Etat de Vaud.

Créé: 24.07.2016, 08h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...