Passer au contenu principal

Parlement valaisanPollution au mercure: pas de commission d'enquête

Le Grand Conseil valaisan a refusé vendredi la création d'une commission d'enquête parlementaire (CEP) sur le mercure.

Le grand Conseil valaisan.
Le grand Conseil valaisan.
ARCHIVES, Keystone

Les députés valaisans ont estimé ce vendredi 13 mars que l'Etat a pris la mesure de la gravité de la pollution au mercure dans la région de Viège et qu'une CEP n'améliorera pas la gestion de ce lourd héritage du passé.

Les résolutions de l'Alliance de gauche (AdG) et de l'UDC demandant la mise sur pied d'une CEP ont été refusées par 88 voix contre 35 et deux abstentions. Nombre de députés ont rappelé qu'une CEP doit être actionnée lorsque des dysfonctionnements graves sont suspectés au niveau de l'Etat.

Jacques Melly a remercié le plénum pour sa «marque de confiance». Pour le conseiller d'Etat, une CEP aurait été inutile et contre-productive car elle aurait mis l'Etat en position d'accusé alors qu'il n'est pas responsable de la pollution.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.