Passer au contenu principal

La gauche redoute un «Etat fouineur» inutile face aux risques d’attentats

Malgré le climat, la gauche défend son référendum contre le renforcement des services secrets.

Le socialiste vaudois Jean Christophe Schwaab (de face) fait partie des opposants.
Le socialiste vaudois Jean Christophe Schwaab (de face) fait partie des opposants.
Keystone

L’actualité n’a pas prise sur les opposants à la loi sur le renseignement (LRens). Malgré les attentats de Paris, malgré la mobilisation de l’Europe contre le terrorisme, la coalition réunissant les Verts, le Parti Pirate, la Jeunesse socialiste suisse (JSS) et le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) maintient son référendum. A sept semaines de l’échéance, le Comité romand contre l’Etat fouineur a annoncé hier que plus de 25?000 signatures ont déjà été récoltées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.