Passer au contenu principal

Cabinets médicaux: Berset ne mâche pas ses mots

Le ministre fédéral de la santé analyse pour la première fois à tête reposée la fin du moratoire sur les cabinets médicaux.

Alain Berset ne croit pas aux tarifs différenciés par régions.
Alain Berset ne croit pas aux tarifs différenciés par régions.
Patrick Martin

Il dit qu’il n’est plus fâché. Pour autant, le conseiller fédéral Alain Berset ne mâche pas ses mots pour évoquer la responsabilité des acteurs de la santé et des élus de la nouvelle majorité bourgeoise. Le 18 décembre dernier, le Conseil national a mis à la poubelle un outil qui aurait dû permettre aux cantons, dès juillet, de gérer l’offre des médecins sur leurs territoires, remplaçant la fin du moratoire sur les cabinets médicaux. Genève et Vaud sont parmi les plus concernés. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.