Gothard: il faut près de 2h pour traverser les Alpes

TraficLes automobilistes devront prendre leur mal en patience pour emprunter le tunnel du Gothard, samedi.

A l'entrée nord du tunnel, entre Erstfeld et Göschenen, il faut redoubler de patience. (Image prétexte)

A l'entrée nord du tunnel, entre Erstfeld et Göschenen, il faut redoubler de patience. (Image prétexte) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les vacanciers qui prennent la route du Sud samedi doivent faire preuve de patience: au Gothard, la file de véhicules atteignait déjà 13 km peu avant 07h00. A 11h00, elle s'est réduite à 10 km.

Il faut donc encore compter près d'une heure quarante-cinq minutes pour traverser les Alpes via l'axe principal, selon le Touring Club Suisse (TCS). S'il s'est réduit à l'entrée du tunnel, le bouchon s'est reporté un peu plus au sud, à la frontière de Chiasso-Brogeda où le TCS mesurait, à 11h00, 4 km d'embouteillage, soit une attente d'une vingtaine de minutes pour franchir la douane.

Le club automobile recommande, pour les automobilistes pressés, l'itinéraire de déviation de l'A13 via le San Bernardino aux Grisons. Il est aussi possible de franchir le col du Gothard, praticable à cette saison, qui offre une alternative bucolique.

Ce week-end coïncide avec le début des vacances scolaires dans le canton de Zurich et dans le très peuplé Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, ainsi que dans les provinces du nord des Pays-Bas. Elles avaient déjà débuté la semaine précédente dans la plupart des cantons suisses. (ats/nxp)

Créé: 13.07.2019, 08h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.