Les personnes à l'aide sociale sont toujours plus nombreuses

SuisseEn 2013, 3,2% de la population résidente était dépendante de l'aide sociale. Cette proportion dépasse les 5% à Genève.

<le taux a augmenté dans treize cantons

Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les personnes à l'aide sociale étaient 257'192 en 2013, soit 6900 de plus qu'un an auparavant. Les jeunes restent les plus exposés. Mais depuis 2005, les plus de 45 ans sont aussi toujours plus confrontés à ce risque.

Il y a un an, 3,2% de la population résidente était dépendante de l'aide sociale, un taux en hausse de 0,1 point par rapport à 2012, a indiqué ce mardi 16 décembre l'Office fédéral de la statistique. Le phénomène continue de se concentrer dans les centres urbains.

Ainsi le taux atteint 7,3% à Neuchâtel, 6,1% à Bâle-Ville, 5,4% à Genève et 5% dans le canton de Vaud. Berne (4,2%) et Soleure (3,5%) affichent aussi un résultat dépassant la moyenne nationale. La proportion de personnes à l'aide sociale était de 2,5% à Fribourg, de 1,7% en Valais et de 2,6% dans le Jura.

Elle n'a reculé que dans deux cantons (VD, OW) alors qu'elle a augmenté dans treize autres (SZ, FR, SO, BS, BL, SH, AR, GR, TI, VS, NE, GE, JU). Les hausses les plus fortes concernent les cantons où la part de bénéficiaires de l'aide sociale est basse. Le taux est resté stable dans le reste de la Suisse.

Jeunes et vieux

Les moins de 18 ans sont les plus frappés avec un taux de 5,2%. Ils représentaient un tiers des personnes à l'aide sociale. Un peu moins de la moitié des bénéficiaires ont entre 18 et 45 ans. Le taux pour cette catégorie était de 3,8%.

Les plus de 46 ans (un quart des effectifs) n'affichent qu'une proportion de 1,9 personne à l'aide sociale sur 100. Mais ils sont toujours plus nombreux: ils ne représentaient que 19,4% des bénéficiaires en 2005. Cette évolution peut s'expliquer par le fait que cette tranche d'âge compte davantage de personnes ne travaillant pas.

Le taux d'aide sociale est trois fois plus élevé chez les étrangers (6,4%) que chez les Suisses (2,2%). Dans les deux cas, on constate une progression depuis 2009.

La durée d'octroi médiane de l'aide sociale est passée de 19 à 22 mois depuis 2008. Parmi les bénéficiaires vivant seuls, les hommes et les Suisses sont surreprésentés, tout comme les plus de 46 ans et les chômeurs. Dans les ménages, l'aide sociale va essentiellement aux personnes sans formation professionnelle.

En 2013, 42«871 personnes ont par ailleurs reçu des avances sur pensions alimentaires. Le taux de bénéficiaires (0,64%) n«a que peu évolué depuis 2009. (ats/nxp)

Créé: 16.12.2014, 11h11

Infobox

L'aide sociale n'est ni un luxe, ni un oreiller de paresse. Une petite vingtaine d'organisations s'inquiètent des attaques politiques contre ce système. Elles ont rappelé les restrictions des prestations de l'AI ou du chômage, ou la précarisation de l'emploi qui font grossir les rangs des personnes à l'aide sociale.

«Ces attaques insinuent que l'aide sociale est beaucoup trop généreuse et donc trop chère, et que ses prestations sont trop faciles à obtenir ou qu'elles sont même versées à tort», critiquent les organisations d'entraide ou syndicale dans un communiqué commun.

Ces préjugés ne reposent sur aucun fait réel: une part importante des bénéficiaires de l'aide sociale travaillent, mais leurs salaires ne leur permettent pas de vivre, rappellent Caritas Suisse, AvenirSocial, Travail.Suisse ou encore l'Union syndicale suisse (USS).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...