Il s'était retranché dans le bâtiment de SRF

BerneUn homme qui s'était retranché dans un local du bâtiment de la radio SRF à Berne a été maîtrisé par les policiers qui l'ont ensuite emmené dans une ambulance.

Le bâtiment de la radio SRF à Berne fait l'objet d'une opération de police.

Le bâtiment de la radio SRF à Berne fait l'objet d'une opération de police. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une opération de police a eu lieu lundi dans le bâtiment de la radio alémanique SRF à Berne. Un homme qui semblait désorienté s'était retranché dans l'immeuble. Personne n'a été blessé au cours de l'intervention.

L'homme qui s'était retranché dans le local du courrier a été maîtrisé par les policiers qui l'ont ensuite emmené dans une ambulance, selon une note interne de la Radio et Télévision alémanique SRF. Les collaborateurs n'ont pas été touchés par l'incident.

Des habitants du quartier avaient signalé auparavant un important déploiement policier autour du bâtiment. Une ambulance avait également été dépêchée sur les lieux. Plusieurs rues avaient été brièvement bouclées, interrompant le trafic des bus. (ats/nxp)

Créé: 12.08.2019, 11h23

Articles en relation

Alerte à la bombe: la route du Brünig a rouvert

Canton d'Obwald La police cantonale obwaldienne a reçu un appel téléphonique anonyme menaçant un car étranger. L'A8 a été fermée au trafic durant plusieurs heures. Plus...

Accident mortel sur l'autoroute A9

Canton du Valais Le chauffeur d'une camionnette est décédé vendredi peu avant l’aire de repos d’Ardon. La police lance un appel à témoins. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...