Le PDC du Valais romand lance une femme

Course aux EtatsLe PDC du Valais romand désigne par acclamation Marianne Maret, 61 ans, candidate au Conseil des Etats.

Marianne Maret: «Je connais mon canton, j'en laboure le sol depuis 22 ans.»

Marianne Maret: «Je connais mon canton, j'en laboure le sol depuis 22 ans.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le PDC du Valais romand a désigné jeudi soir sept candidats pour les élections fédérales d'octobre prochain. Aucun élu de 2015 ne se représente. Le parti lance pour la première fois une femme dans la course aux Etats.

Quelque 800 membres du PDC du Valais romand (PDCVr) réunis en congrès à Fully ont désigné par acclamation Marianne Maret, 61 ans, candidate au Conseil des Etats. C'est la première fois que le parti lance une femme dans cette course.

Marianne Maret aura la lourde tâche de conserver un des deux fauteuils qui sont en main du PDC depuis 150 ans et qui est plus disputé que jamais. Le départ de Jean-René Fournier à la fin de la législature aiguise en effet les appétits des partis minoritaires.

Marianne Maret est vice-présidente du PDCVr, députée au Grand Conseil depuis 2009 et a présidé la commune de Troistorrents. «Je connais mon canton, j'en laboure le sol depuis 22 ans», a-t-elle dit lors de sa présentation devant l'assemblée.

La Valaisanne du district de Monthey fera la course aux côtés du sortant démocrate-chrétien haut-valaisan Beat Rieder. La candidature de ce dernier a déjà été validée par le CVPO.

Six candidats pour le National

Pour le Conseil national, le PDCVr lance six candidats dont deux femmes. Les deux élus de 2015 ne se représentent pas: Yannick Buttet a démissionné en décembre 2017 et Géraldine Marchand-Balet ne briguera pas un second mandat sous la coupole fédérale.

Sur la liste pour le National figure Benjamin Roduit, qui a repris le siège de Yannick Buttet en cours de législature. A ses côtés notamment Serge Métrailler, président du PDCVr, dont la fonction au sein du parti est désormais assurée par un interim, comme la vice-présidence de Marianne Maret.

Pas de liste 60

La liste du PDCvr sera apparentée et sous-apparentée à trois listes jeunes et à l'ensemble des listes de la famille C. Contrairement à 2015, il ne lance pas de liste 60.

En tout, le canton du Valais dispose de huit fauteuils au sein de la Chambre du peuple. Actuellement quatre sont PDC, deux UDC, un est libéral-radical et un socialiste. (ats/nxp)

Créé: 16.05.2019, 22h20

Articles en relation

UDC Fribourg: Pierre-André Page candidat

Course aux Etats L'UDC du canton de Fribourg lance Pierre-André Page dans la course au Conseil des Etats pour les élections fédérales du 20 octobre. Plus...

Le PS schwyzois lance un candidat

Conseil des Etats Le Parti socialiste schwyzois a lancé mercredi un candidat, Michael Fuchs, à l'élection au Conseil des Etats. Plus...

Les Vert'libéraux visent trois sièges de plus

Elections fédérales Outre une progression au Conseil national, les Vert'libéraux veulent également signer un retour au Conseil des Etats. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...