Les paysans et les apiculteurs veulent un plan de mesures

Mort des abeillesL'Union suisse des paysans (USP), apisuisse et le Centre de recherches apicoles d'Agroscope veulent un plan national de mesures afin de mieux cerner les causes de la mortalité des abeilles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les responsables des organisations regroupant l'Union suisse des paysans (USP), apisuisse et le Centre de recherches apicoles d'Agroscope prônent une approche globale plutôt que des interdictions «précipitées» de produits phytosanitaires.

Le sort des abeilles préoccupe beaucoup l'agriculture, ont expliqué lundi à Berne les responsables de ces trois organisations devant la presse. Le rendement de bon nombre de cultures, comme les fruits, les baies, diverses sortes de légumes ou le colza, dépendent de leur rôle pollinisateur.

Les agriculteurs, parfois également apiculteurs, sont donc tributaires de populations d'abeilles saines et performantes. Toutefois, selon eux, l'interdiction de certains produits phytosanitaires comme les néonicotinoïdes utilisés pour traiter les semences pourrait ne pas résoudre le problème.

Pire, le fait de se tourner vers d'autres produits pourrait provoquer l«effet inverse, notamment si ces substances sont pulvérisées en surface au lieu d'entrer dans le sol avec les semences traitées.

Les néonicotinoïdes sont soupçonnés d«affaiblir, même à des doses infimes, les capacités de résistance et d'orientation des abeilles. Or jusqu'ici, ces substances étaient considérées comme un progrès écologique du fait qu'elles servent surtout à protéger les semences.

Il s'agit donc maintenant de miser sur un plan national de mesures consacré aux abeilles et à leur santé afin d'obtenir des données scientifiques permettant de promouvoir la santé des ruchers. Il y a lieu de doter la recherche des ressources humaines et financières nécessaires à cet effet, conclut le communiqué commun.

Trois produits interdits

Le Conseil fédéral a décidé en mai d'interdire temporairement dès le 1er décembre les néonicotinoïdes clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame, présents dans des pesticides commercialisés par le groupe bâlois Syngenta et l'Allemand Bayer. La Suisse s'aligne ainsi sur l'Union européenne. Durant ce moratoire de deux ans, la Commission européenne attend des études scientifiques de la part des fabricants.

Outre les pesticides, les autres facteurs de risque pour les abeilles sont le parasite varroa, d'autres pathogènes, le manque de médicaments vétérinaires, le manque d'habitats et de nourriture ainsi que le changement climatique. L'hiver dernier, une colonie sur quatre a péri en Suisse.

Dans un communiqué, Greenpeace Suisse a estimé qu'un plan de mesures est nécessaire et important mais qu'il prendra du temps. Dès lors, il faut interdire immédiatement tous les pesticides nocifs pour les abeilles, a exigé l'organisation écologiste. Différentes études scientifiques ont démontré une toxicité des néonicotinoïdes, non seulement sur les abeilles mais aussi, plus récemment, sur des organismes aquatiques. (ats/nxp)

Créé: 10.06.2013, 16h25

Articles en relation

Victimes du coup de chaud, les abeilles genevoises essaiment à gogo

Insolite La brusque montée des températures pousse les abeilles à essaimer… n’importe où. Le SIS a procédé à 15 interventions pour la journée de mercredi. Plus...

Parrainer une ruche pour sauver des abeilles

Apiculture Face à la disparition des abeilles et aux difficultés des apiculteurs, le réseau VitaVerDura et l'éleveur d'Aubonne Ernest Tellenbach proposent de parrainer une ruche. En retour: un certificat et des pots de miel local. Plus...

Abeilles et crapauds sonneurs dévoilent leurs secrets pour la Fête de la Nature

Evénement L’événement a lieu en Suisse romande de vendredi à dimanche. Genève rassemble 35 activités chapeautées par des spécialistes. Plus...

Les abeilles n'auront pas de répit avant décembre

Insecticides L'interdiction de trois insecticides nocifs pour les abeilles a été repoussée au mois de décembre en Suisse, afin de s'aligner sur les directives de l'Union européenne. Plus...

Une commission du National serre la vis en faveur des abeilles

Pesticides La commission de la science du Conseil national a déposé deux motions demandant de prendre des mesures supplémentaires contre les pesticides qui tuent les abeilles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...