Pavillon solaire suisse prêt à conquérir l'Amérique

HabitatUn projet ambitieux, conçu par les étudiants de quatre hautes écoles romandes, participe à un concours international dans le Colorado.

Le pavillon suisse, équipé de 29 panneaux solaires, a été monté en neuf jour seulement à Denver.

Le pavillon suisse, équipé de 29 panneaux solaires, a été monté en neuf jour seulement à Denver. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils sont prêts à épater l'Amérique. Quarante-quatre étudiants issus de quatre hautes écoles romandes sont parvenus à monter en neuf jours à Denver (Colorado) le pavillon modèle qui représentera la Suisse au Solar Decathlon 2017. Une compétition qui réunit jusqu'à la mi-octobre treize projets novateurs dans le domaine de l'habitat (onze américains, un hollandais et le Swiss Living Challenge).

Deux ouragans!

«Notre équipe a dû travailler dans des conditions météo exécrables», souligne Alexandra Walther, responsable de la communication du projet suisse, peu avant de s'envoler à son tour pour Denver. En début de semaine, les étudiants ont passé avec succès le contrôle de sécurité obligatoire pour pouvoir ouvrir le pavillon aux visiteurs. «Ils ont pu bénéficier mardi d'une journée au chaud et au calme bien méritée. Ils sont fiers d'avoir réussi à tout terminer dans les temps. C'est déjà une victoire fantastique!»

Le ciel avait déjà réservé de mauvaises surprises aux concurrents suisses lors du transport des éléments du pavillon par la mer. Les onze premiers containers ont dû resister à l'ouragan Harvey dans le port de Houston (Texas), tandis que le convoyage du douzième et dernier a été ralenti par l'ouragan Irma en Floride. Il est finalement arrivé à Denver le 25 septembre, au grand soulagement de tous, relate Alexandra Walther.

Maison autonome

Cette aventure peu commune a démarré en 2015 déjà, dans le parc d'innovation Blue Factory de Fribourg. Elle a mobilisé plus de 250 étudiants de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, de l'Université et de la Haute Ecole d'ingénierie de Fribourg, ainsi que de la Haute Ecole d'art et de design de Genève. Objectif: concevoir le meilleur habitat, en taille réelle et parfaitement opérationnel, qui utilise le soleil comme unique source d'énergie. Un défi en dix épreuves de l'architecture à la gestion de l'eau, en passant par l'innovation et le potentiel sur le marché.

Baptisé Neighborhub, le pavillon suisse mesure 15 mètres par 12. Sa toiture plate, végétalisée, doit favoriser la biodiversité tout en récupérant l'eau de pluie, qui alimente notamment un lave-linge. Ses façades sont équipées de vingt-neuf panneaux solaires thermiques et photovoltaïques. Des optimiseurs et deux batteries complètent le dispositif, pour fournir aux occupants l'électricité et l'eau chaude dont ils ont besoin.

Un vaste espace périphérique joue le rôle de tampon thermique entre la partie centrale de la maison et l'extérieur. Cette galerie peut être ventilée ou fermée grâce à de grands panneaux rétractables, aux gré des utilisations. A l'intérieur, l'espace est aussi modulable avec des panneaux coulissants. Il est possible d'y contrôler en permanence la qualité de l'air et la consommation d'énergie grâce à des capteurs et à une application mobile.

Vers de terre et poissons

Plus étonnant encore: les toilettes sèches permettent de séparer l'urine des matières fécales, qui sont recyclées par vermicompostage. Des vers de terre dégradent les excréments, créant une poudre qui sert ensuite à nourrir les plantes cultivées dans les alentours. Et sous le plancher, trois aquariums sont dédiés à une technique appelée aquaponie, soit l'élevage de poissons en symbiose avec la culture de végétaux. «Les déjections des poissons nourrissent nos légumes et nos plantes aromatiques. A la fin tout se mange», nous expliquait en juillet dernier, à Fribourg, un jeune ingénieur en environnement.

Après une dizaine de jours de présentation au public et aux experts, les résultats du Solard Decathlon 2017 seront proclamés entre le 12 et le 15 octobre. Le Neighborhub, qui a bénéficié d'un budget de plus de 4 millions de francs, reviendra ensuite en Suisse. Probablement à Fribourg, où ses concepteurs espèrent l'intégrer au tissu urbain.

(TDG)

Créé: 04.10.2017, 13h23

Articles en relation

Un nanomatériau pour stocker l'énergie solaire

Sciences Des chercheurs de l'Institut Paul Scherrer (PSI) ont développé une nouvelle méthode pour stocker l'énergie sous forme d'hydrogène. Plus...

Ventes en baisse pour l'énergie solaire

Suisse Les ventes de capteurs solaires se sont repliées de 15% l'an dernier. Le courant solaire a couvert en 2016 environ 2,5% de la consommation d'électricité. Plus...

Le photovoltaïque, pas rentable à grande échelle

Energie solaire La coopérative Eco Energie Etoy suspend les grandes installations de panneaux solaires et donne priorité aux petites. Plus...

L'industrie solaire suisse est à la peine

Energie L'intérêt des constructeurs pour les centrales de production de cette énergie est là. Mais la pression sur les prix est énorme. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dénoncetonporc
Plus...